Clan Ginnalka

Clan Ginnalka
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les trolls

Aller en bas 
AuteurMessage
crin-noir

avatar

Nombre de messages : 456
Age : 37
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 16/05/2008

Feuille de personnage
Pseudo:
Level:
80/80  (80/80)
Classe: Chaman

MessageSujet: Les trolls   Dim 31 Aoû - 13:56

Toujours début par Segwarides / Ersk, fin par moi.

Les origines
Contrairement aux autres races anciennes (elfes, furbolgs, nains et taurens, par exemple) on ne sait absolument pas comment les trolls sont apparus. Ce que l'on sait c'est que tous les trolls disent que leurs tribus viennent de l'île de Zandalar, où se trouve toujours à l'heure actuelle leur capitale. C'est à Zuldazar, la capitale du royaume de Zandalar, que se tiennent des rassemblement tribaux (toutes tribus confondues) tous les six ans. Les traces les plus anciennes de trolls ont été retrouvées en Norfendre, où à l'heure actuelle vivent encore des trolls des glaces. Zandalar semble n'être venu qu'après.

Les trolls sont un peuple très agressif et conquérant. Pendant l'âge de la découverte, ceux que l'on appelle les trolls sombres sont partis dans le Sud fonder Zandalar. Bien que Zandalar ne soit qu'une toute petite région, ils ont pris le contrôle quasi-total du Kalimdor primordial, il y a environ 16 000 ans. Sous l'autorité spirituelle du roi de Zandalar, ils ont formé deux empires pour diriger les terres conquises. L'empire qui régnait sur le Nord (Norfendre excepté) s'est appelé l'empire Amani, du nom de sa capitale, Zul'Aman. Les trolls Amani ont pris le nom de trolls des forêts. Celui du sud a pris le nom d'empire Gurubashi, d'après le nom de sa capitale, Zul'Gurub. Les trolls Gurubashi ont pris le nom de trolls de la jungle. Les deux empires étaient frères, et on les désigne souvent sous le nom d'empires jumeaux. C'étaient des alliés, mais cependant ils ne s'aimaient pas, n'étant liés par aucun autre lien que leur subordination à un même roi.

Âge d'or
Dans l'Est du monde les trolls ne rencontrèrent pas de résistance notable, d'après ce que l'on sait. A l'Ouest, en revanche, les deux empires connurent des difficultés. Ils se heurtèrent rapidement à la civilisation des Aqirs, plus connus sous leur nom elfe, les silithides. C'étaient des sortes d'insectes monstrueux, et la guerre a duré pendant des millénaires, sans que ni les trolls ni les Aqir ne soient vainqueurs.

Il y a douze mille ans cependant la civilisation Aqir a explosé, et on pense que c'est autant suite à la guerre contre les trolls qu'à cause de troubles internes. Les Aqirs ont été détruits, et il ne subsistait du peuple insecte que la cité d'Ahn Qiraj au sud (ce peuple s'est appelé les Qiraji), et celle d'Azjol Nerub à l'extrême Nord (ce peuple s'est appelé les Nérubiens). Les siècles qui ont suivi sont appelés l'âge d'or des trolls : sages et très civilisés, ils regnaient sur le monde.

Les Elfes
Les empires s'étendirent et colonisèrent de nouveaux territoires, mais de nouvelles difficultés ne tardèrent pas à apparaître. Dans les forêts du centre-ouest de Kalimdor, autrefois contrôlées par les Aqirs, de plus en plus d'éclaireurs disparaissaient. L'empereur des Amani envoya donc ses plus puissants guerriers et sorciers-docteurs éclaircir ce mystère. Les soldats découvrirent dans les bois le puits d'éternité, un très puissant artefact de magie des arcanes. Ils comprirent aussi que c'était le puits qui avait causé la destruction de la civilisation Aqir, mais c'était déjà presque trop tard pour eux.

Ils furent victimes du puits, et disparurent de l'histoire des trolls pour toujours. Une nouvelle race fit alors son apparition à cet endroit : les elfes, qui s'appellent eux-même les enfants des étoiles. Le nom que portaient les unités d'élite trolles était azshari, nom que l'on retrouve dans Zin Azshari, le palais des monarques elfes. Il ne fait aucun doute pour la plupart des connaisseurs que les premiers elfes sont les azshari de l'empire Amani, remodelés par l'énergie du puits d'éternité. Cependant les elfes eux-mêmes (et beaucoup de trolls) n'admettent pas leur parenté avec l'autre peuple, et on espère que dans le futur on pourra régler cette épineuse question.

Déchéance
La guerre éclata presque immédiatement entre les Azshari présumés et les Amani. On ignore les raisons exactes, mais on suppose que le chef des Azshari a été ensorcelé par des voix issues du puits d'éternité. En effet le puits semble avoir été à l'époque la prison des dieux anciens, ces entités corruptrices vaincues par les Titans il y a des centaines de siècles et emprisonnées sous Kalimdor. Malgré leur emprisonnement les dieux anciens n'ont pas perdu tout leur pouvoir, et ils sont par exemple aussi parvenus à éloigner les taurens du druidisme. Les elfes maîtrisaient la magie des arcanes, et bien que moins nombreux (suite à l'intervention des troupes de l'empire des Gurubashi) ils repoussèrent durement les trolls.

Les empires jumeaux furent grandement affaiblis, et les durent se replier dans l'Est. L'âge d'or des trolls était bel et bien fini. Les Elfes mirent en place un grand empire dans l'Ouest, et les trolls ne s'en sont jamais vraiment remis. Les empires explosèrent en une multitude de tribus plus ou moins indépendantes, disséminés sur d'immenses territoires. Alors qu'ils étaient les maîtres, ils devinrent des bêtes sauvages, traquées par les elfes, à qui ils vouent désormais une haine tenace. Comme les silithides avant eux, les trolls ont succombé au puits d'éternité et ont du devenir brutaux et cruels, pour survivre. Les trolls appellent ces années les heures sombres, et elles durèrent longtemps...

Fracture
Paradoxalement c'est un immense malheur qui sauva les trolls de l'extinction. En effet la magie qu'utilisaient les elfes pour détruire les trolls attira la légion ardente sur terre, et à la faveur des combats acharnés les trolls purent se renforcer un petit peu. En plus après la défaite de la Légion ardente face aux peuples libres, Kalimdor explosa : c'est ce que l'on appelle la grande fracture. Les trolls furent donc laissés à eux mêmes sur des lambeaux de territoires, libérés de leurs ennemis les elfes.

Mais sitôt les ennemis extérieurs éloignés, les trolls en trouvèrent d'autres, à l'intérieur de leur peuple. Ils entrèrent dans une période de guerre civile entre les différents clans d'une même tribu, chacun voulant regagner un peu de pouvoir sur ses anciens territoires. Cette guerre civile dura un peu moins de trois mille ans dans le Nord. Les clans victorieux dans l'empire Amani exilèrent les vaincus dans les steppes gelées de ce qui est aujourd'hui Dun Morogh : peu à peu ces exilés évoluèrent physiquement et devinrent des trolls des glaces.

De leur coté les Gurubashi restés en Kalimdor n'avaient plus aucun contact avec les autres trolls de l'empire, et devinrent plus ou moins indépendants, sous le nom de trolls des sables... Dans l'empire Gurubashi aussi les plus forts finirent par prendre le contrôle, mais il n'y eut pas d'exil et les anciennes cités furent rebâties. Les trolls regagnaient leur pouvoir, après des millénaires de faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
crin-noir

avatar

Nombre de messages : 456
Age : 37
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 16/05/2008

Feuille de personnage
Pseudo:
Level:
80/80  (80/80)
Classe: Chaman

MessageSujet: Re: Les trolls   Dim 31 Aoû - 13:57

Rechutes
Mais le renouveau des deux empires ne dura pas.
Leur sort fut différent, bien que pour les deux ça ait marqué la fin de leurs espoirs. C'est il y a sept mille ans environ que les Amani rencontrèrent leur destin. Alors que la situation se redressait à peine, les hauts elfes débarquèrent sur le territoire des trolls et s'y installèrent... Bien sûr les trolls résistèrent, mais cette fois alliés aux humains, les elfes le balayèrent pour les siècles à venir.

A peu près à la même époque, mais chez les Gurubashi, la grandeur faillit bien revenir. Les descendants de l'empereur parvinrent à invoquer ce qu'ils croyaient être un puissant loa du nom de Hakkar, et l'empire du Sud reprit le contrôle de Strangleronce et des îles des mers du Sud. Hakkar avait une grande maîtrise des secrets du sang et ses serviteurs gagnèrent une grande puissance, balayant ainsi leurs ennemis.

Les loas
Une petite parenthèse dans les légendes trolles pour parler des loas, ces esprits adorés par les trolls depuis la nuit des temps. Les loas sont des esprits de la forêt (beaucoup disent que les loas sont aux trolls ce que les anciens sont aux elfes). Les trolls font appel aux loas au moyen de rituels que l'on appelle vaudou. Il faut noter que la plupart du temps les loas ne sont invoqués que pour contrer un autre loa. Tous sont des esprits plutôt sombres et malfaisants. Les prêtres, les chasseurs des ombres et les sorciers-docteurs ont tous une place spécifique dans le vaudou, de la même façon que les prêtres, les paladins et les croisés humains.

Le loa le plus important, que l'on peut comparer à Cénarius pour les elfes, s'appelle Zanza, parfois surnommé le sans-repos. C'est lui qui est selon la légende le père des trolls, et c'est lui qui a donné à la lignée de l'actuel roi de Zandalar son importance prédominante. Il existe une quinzaine de loas, que l'on ne va pas tous citer. Mais on peut citer les plus puissants, les enfants de Zanza, aussi appelés dieux primordiaux. Chaque dieu primordial est la personnification d'un esprit animal : Bethekk la panthère, Shadra l'araignée, Shirvallah le tigre, Hir'eek la chauve-souris, et Ula-thek le serpent.

Faiblesse
Revenons au renouveau de l'empire des Gurubashi. Hakkar exigeait de plus en plus de sacrifices, et les trolls finirent par refuser de le servir. On se rendit alors compte que Hakkar n'était pas le loa qu'il prétendait être, mais un dieu ancien, autrefois emprisonné dans le puits d'éternité et libéré par la guerre des Anciens. Une terrible guerre civile éclata entre les prêtres de Hakkar (les Atal'ai) et le reste de l'empire Gurubashi. Les trolls évitent de parler de cette guerre civile, qui fut extrêmement courte (alors que celle des Amani dura trois mille ans) mais aussi extrêmement dure. Les tribus de l'empire faillirent être écrasées, mais au dernier moment un groupe de trolls venus de Zandalar parvint à entrer dans Zul Gurub.
Ils parvinrent à tuer l'empereur et bannir l'avatar de Hakkar hors du monde. On dit que les dragons sont intervenus, en particulier le vol d'Ysera, les dragons verts.

Les Atal'ai furent bannis loin dans la jungle, et les tribus se renfermèrent sur elles-mêmes. Sans la puissance de Hakkar ils furent repoussés : les gobelins (avec leurs soldats ogres, bien entendu) entrèrent en Strangleronce, et un certain nombre d'îles dans les mers du Sud furent également perdues. Il y a environ deux mille ans le dernier bastion des trolls dans l'Est (le royaume des trolls des glaces) fut anéanti par les nains, qui s'installèrent à leur place. La plupart des trolls survivants s'enfuirent au delà des mers dans le grand Nord, et fondèrent la cité de Zul'Drak. Là-bas ils durent lutter contre les descendants de leurs ennemis de jadis, les Nérubiens. Quand les Nérubiens disparurent les trolls des glaces ne furent cependant pas plus tranquilles, car ils durent se défendre contre les troupes du Fléau.

Ouverture
Après des millénaires d'attente, les trolls des forêts et les trolls des glaces ont vu que quelqu'un (les orcs) venait combattre contre les nains, les humains et elfes. Sous le commandement du grand héros troll Zul'jin, Ils se sont alliés à la Horde, dans l'espoir de reconquérir leurs territoires perdus. Mais la Horde fut vaincue, dans les circonstances que l'on connaît, et les trolls regagnèrent leurs cachettes. La plupart des Amani en veulent toujours aux orcs de ne pas avoir gagné, et ils se méfient beaucoup de la Horde de Thrall, pour cette raison.

Il y a cinq ans, quand le Fléau est apparu en Lordaeron, les Amani ont commencé par se réjouir de la défaite de leurs ennemis traditionnels. Quel'thalas était en ruine, Lordaeron aussi. Mais ils se rendirent vite compte que les morts-vivants ne valaient pas mieux. Bien qu'immunisés aux maléfices destinés aux humains, certains trolls Amani furent eux aussi contaminés par la maladie, en mangeant de la viande contaminée (probablement de la viande humaine). Il faut savoir en effet que manger ses ennemis une fois qu'on les a vaincus est une tradition des trolls, même si ceux de la Horde affirment avoir cessé ces rites barbares (peut-on vraiment tous les croire ?).

Bref, toujours est-il que quelques trolls Amani sont devenus aussi des morts-vivants. Le roi des trolls tente de les détruire, pour l'instant sans succès, et la maladie s'étend aux portes de Zul'Aman. En effet le roi doit aussi gérer la menace de Hakkar au Sud. L'empire Gurubashi est devenu une terre de non-droit, où seuls des trolls cannibales et des gobelins lourdement protégés vivent encore. On dit que Hakkar a réintégré Zul Gurub il y a quelques années et asservi une expédition lancée contre lui par les Zandalar. C'est dans ces conditions que l'une des tribus de l'empire Gurubashi a rejoint la Horde il y a de ça quatre ans : la tribu Sombrelance.

Les Sombrelances
Cette tribu est la plus civilisée de l'empire, ce qui peut s'expliquer par la proximité de son territoire naturel avec l'île de Zandalar, la terre sacrée des trolls. Cependant ce territoire, devenu une île suite à la grande fracture, s'enfonçait petit à petit sous les eaux. Un jour Thrall, en route vers Kalimdor, accosta sur l'île des Sombrelances. Il faut savoir qu'à ce moment les Sombrelances, tout brillants et civilisés (pour des trolls) qu'ils étaient, étaient harcelés la sorcière des mers, une magicienne naga, et ses nombreux serviteurs murlocs. Les orcs sont venus en aide aux Sombrelances contre leurs ennemis, un peu de la même façon que pour les taurens avec les centaures, et Sen'jin, le chef des Sombrelances, fit entrer sa tribu dans la Horde.

En Kalimdor les trolls combattirent aux cotés des orcs puis des taurens. Le nouveau chef des Sombrelances, Vol'jin, fils de l'ancien chef, est un solide partisan de la Horde de Thrall. Après la défaite de la Légion ardente, les Sombrelances se sont installés sur les îles de l'écho, pour être assez loin d'Orgrimar tout en restant proches de leurs alliés.
Les attaques de la flotte de l'Alliance firent évacuer les îles, mais une fois que la flotte a été battue les trolls sont revenus. Les trolls avaient envoyé à Rexxar un chasseur des ombres du nom de Rokhan, le plus puissant lieutenant de Vol'jin. Ce troll devint avec la victoire un des héros de la Horde. Ce furent alors les troubles créés par un sorcier-docteur Sombrelance du nom de Zalazane qui chassa les autres trolls. On ignore qui se cache derrière les actions de Zalazane, mais on est certain qu'il n'a pas pu apprendre la nécromancie tout seul, et on redoute une intervention du Fléau tout proche. Jusqu'à présent rien n'a été fait pour reprendre les îles de l'écho, devenues trop hostiles pour les trolls de la Horde.
Revenir en haut Aller en bas
crin-noir

avatar

Nombre de messages : 456
Age : 37
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 16/05/2008

Feuille de personnage
Pseudo:
Level:
80/80  (80/80)
Classe: Chaman

MessageSujet: Re: Les trolls   Dim 31 Aoû - 13:57

Actuellement
Actuellement, les trolls de la tribu Sombrelance vont peut-être faire venir d'autres trolls dans la Horde. On parle des trolls Zandalar, mais ils semblent vouloir conserver leur indépendance. Les autres candidats sont les trolls Vengebroche, des trolls de l'empire Amani. J'ai du mal à imaginer que des trolls Amani entrent dans la Horde, vu la haine traditionnelle qu'ils portent aux elfes de sang, mais les négociations sont toujours en cours. L'avenir des trolls est assez brouillé. Peut-être qu'ils vont rester dans la Horde (et faire venir de nouvelles tribus trolles). Peut-être aussi qu'ils vont tout envoyer promener et retourner à leurs traditionnelles querelles internes.

Ou peut-être qu'ils se rapprocheront des Réprouvés, car il faut bien admettre que seuls quelques trolls acceptent et vivent le chamanisme de Thrall de nos jours. Tous les autres pratiquent encore leurs sombres croyances ancestrales. Or les loas sont bien plus proches de la nécromancie et du culte de l'ombre (la principale religion des Réprouvés) que du chamanisme. Peut-être enfin qu'un troll assez puissant et charismatique parviendra à unir les différentes tribus trolles. A ce moment-là le monde leur appartiendra probablement.

Héros
Je vais finir en parlant des personnages les plus influents, qu'ils soient chefs ou héros.

Le plus important pour les trolls est le roi Rastakhan, roi de Zandalar. Aucun autre troll n'a plus de pouvoir sur Azeroth. Bien que Zandalar ne représente qu'environ trente mille trolls, il y a là-bas une autorité spirituelle reconnue par tous les trolls, quelque soit leur tribu. On dit que le roi est un descendant du loa Zanza, le créateur sans repos, et divinité principale des trolls. C'est ce qui explique que son royaume soit le seul endroit où les trolls refusent de se battre entre eux. Zandalar est leur terre sacrée. Tous les sept ans une grande réunion de toutes les tribus a lieu sur Zandalar, et aucune tribu n'a jamais oubliée d'envoyer des représentants.

Le deuxième personnage le plus important chez les trolls est Vol'jin, le chef de la tribu Sombrelance. De toutes les tribus la tribu Sombrelance est la seule qui s'est alliée à des non-trolls, et elle est considérée comme sage et visionnaire par les autres tribus. Il faut reconnaitre que souvent en public les autres trolls disent que les Sombrelances sont des fous et des mous, mais la plupart parlent par jalousie. Leur principal apport à la Horde a été l'ouverture de relations diplomatiques avec les trolls de la tribu Vengebroche, une des tribus des Hinterlands.

Un troisième personnage important est le grand héros troll Zul'jin. Il y a trente ans c'était le chef de la tribu des Vengebroches, une tribu de trolls des forêts. Bien que contacté par les orcs pendant la première guerre, il refusa que les trolls combattent. En revanche, quand les orcs s'engagèrent à écraser les elfes, au cours de la deuxième guerre, Zul'jin unifia les tribus de trolls des forêts et les fit entrer dans la Horde. Au cours de la guerre Zul'jin fut fait prisonnier, et les trolls se dispersèrent. Libéré après de longues tortures, il vit depuis reclus dans la forteresse de Zul'Aman, mettant au point son plan pour détruire les elfes, même maintenant qu'ils sont dans la Horde.

Le quatrième chef troll le plus important (bien que peu aimé il est très craint) est le roi des Drakkari, les trolls des glaces de Norfendre : Malakk. C'est le chef de la plus puissante des tribus de trolls des glaces et il s'est fait reconnaître comme le chef incontesté des trolls sur l'île, grâce à sa grande puissance militaire. En effet, contrairement à d'autres trolls moins militaristes, Malakk a favorisé la guerre et la lutte à l'intérieur même de sa tribu. Les vainqueurs sont honorés et les vaincus mangés. Ce style de vie s'est avéré déterminant lors de l'arrivée du Roi liche. Malakk est à l'heure actuelle le seul qui ne craigne pas Arthas sur l'île (avec peut-être les dragons, et encore...). Inutile de dire qu'il fait peur aussi à ses autres voisins (taurens, humains, nains et furbolgs).

Enfin on doit citer également le chasseur des ombres Rokhan, lieutenant de Vol'jin et compagnon d'armes de Rexxar. En plus de son action déterminante pendant la guerre contre les démons, Rokhan a aidé le champion de la Horde à enquêter sur les mystérieux raids (lancés par la flotte de l'Alliance sur Durotar, après la guerre). Il a également permis à la Horde de démasquer la lame ardente quand elle a réussi à envoyer les soldats de la Horde contre ceux de Theramore. Son astuce et ses compétences de combat en font un membre extrêmement respecté chez les Sombrelances et dans le reste de la Horde, même si pour les autres tribus trolles il est moins reconnu.

Les trolls possèdent de nombreuses pratiques issues de leur vie dans la jungle et les difficultés de la survie. Issus du vaudoo, les trolls pratiquent beaucoup la réduction de tête, qui a pour objectif d’emprisonner l’esprit de leur victime dans la tête pour effrayer les autres esprits. L’ingénierie pour les trolls n’est qu’une autre forme de sorcellerie : ils voient dans la vapeur uniquement un contrôle des esprits de l’eau, de l’air et du feu. Leurs objets utilisent donc souvent la vapeur et autres formes mécaniques, et sont souvent de petites tailles et mortelles : nombre d’objets sont fait pour utiliser des poisons.
Les trolls pratiquent pour presque tous le cannibalisme, un symbole de leurs talents de chasseurs, de leur supériorité, mais aussi pour acquérir le pouvoir de leur victime et vaincre son esprit au moment où celui-ci quitte son corps. Les trolls parlent généralement le Zandali, leur langue ancestrale, et le commun, mais certaines tribus très primitives ne parlent plus que le bas-commun.
Les armes traditionnelles des trolls sont la lance et les haches de pierre. Etant naturellement des chasseurs, ce sont deux armes très adaptées à la chasse. Les haches sont aussi souvent utilisées pour le lancer, et les berserkers trolls peuvent faire tomber une pluie de haches sur leurs ennemis, au corps-à-corps ou à distance selon leurs spécialités. Les berserkers deviennent ainsi souvent après plusieurs semaines de consommation de nombreuses drogues et sortilèges de la part des sorciers-docteurs. Les plus redoutables des berserkers sont les Primals, qui rejoignent leur animal intérieur et devient de plus en plus bestiaux au fur et à mesure de leur lien avec leur bête, et de plus en plus dangereux.

Les trolls combattants deviennent guerriers, chasseurs, berserkers, primals, voir chevaucheurs de chauve-souris vampires ou lanceurs de haches.

Les trolls pratiquant la magie divine deviennent des prêtres des loas, souvent orienté vers la magie des ombres, des sorcieurs-docteurs spécialistes des potions, des shamans pratiquant le culte des ancêtres et le respect des esprits, des maléficiateurs lançant malédiction et sorts de nécromancie. Les plus combattants d’entre eux deviennent des chasseurs des ombres, des combattants soutenus par des pouvoirs magiques divins accordés par les Loas.

Les autres trolls se tournent plus rarement vers des carrières de sorciers et de voleurs, même si ces deux carrières sont beaucoup plus courantes chez les Sombrelances.
Revenir en haut Aller en bas
crin-noir

avatar

Nombre de messages : 456
Age : 37
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 16/05/2008

Feuille de personnage
Pseudo:
Level:
80/80  (80/80)
Classe: Chaman

MessageSujet: Re: Les trolls   Dim 31 Aoû - 13:58

Les différentes races et tribus trolls :

- Les Zandalar : une seule tribu correspond à cette race, la Tribu Zandalar. Très puissante, elle est la race originelle des trolls et une tribu de grande importance. Le fondateur légendaire de la race troll, Zanza, fonda cette tribu, et aujourd’hui son descendant est le roi Rastakhan, le chef de la tribu. Originaire de l’île de Zanda, les Zandalar ont émigré en partie vers l’île de Yobanja pour y installer un avant-poste pour lutter contre le retour des Hakkari (fidèle du loa Hakkar) au contrôle des Gurubashi.
- Les trolls des forêts : les trolls issus de l’Empire Amani appartiennent à cette race. A la peau vert clair, ils sont connus pour leurs lanceurs de hâches. Ils sont violents et sanguinaires pour l’essentiel, et vouent une haine sans limite aux elfes, en particulier les hauts-elfes qui ont installé leur nation sur leurs anciennes terres. Les trolls des forêt rejoignirent la Horde de Gul’dan après la promesse de reconstruire leur empire, mais abandonnèrent celle-ci lorsque la défaite sembla inévitable.
o Les Amani sont les restes de l’Empire du même nom. Dirigé par Zul’jin le héros, ils résidant dans Zul’Aman dans les Terres Fantômes.
o Les Arbresfeu sont une des deux tribus de trolls des forêts à avoir continué à servir la Horde, rejoignant le clan Rochenoire et sa Horde noire dans les profondeurs du pic de rochenoire. Ils considèrent toutes les autres tribus de trolls des forêts des déserteurs, sauf les Brûleronce, et haïssent encore plus les Vengebroches. Ils respectent la mémoire de Zul’jin.
o Les Ecorchemousses s’accrochent à leur territoire de Zul’mashar dans les Maleterres de l’Est. Avec cette terrible obstination, ils ont commencé à être corrompu par les maléfices et poisons du Fléau.
o Les Vengebroches des Hinterlands sont des alliés de la Horde, même s’ils n’en font pas officiellement partie. Ils ont des accords d’entraides et de support. Comme les Sombrelances, les Vengebroches diffèrent du reste de leur race car ils connaissent plus la compassion et le respect de l’autre que les instincts sanguinaires et une soif de violence sans limite. Tout comme les Sombrelances, leur pratique du vaudoo est moins noire que celle du reste des trolls.
o Les Brûleronces sont la seconde tribu ayant rejoint la Horde noire. Leur chef est le maître de guerre Voone, et ils ont les mêmes vues et attitudes que leurs alliés Arbresfeu.
o Les Vilesbranches des Hinterlands sont des ennemis des Vengebroches dont ils sont les voisins. Dirigés par la grande prêtresse Hex depuis Jintha’alor, ils sont des fidèles de Hakkar le fouette-âme, et lui sacrifient régulièrement des prisonniers. Ils pensaient sacrifier la tribu Vengebroches en entier à leur dieu, mais ceux-ci ont résisté et reçoivent maintenant l’aide de la Horde.
o Les Fanécorces se trouvent dans les Hinterlands et les hautes terres d’Arathi, ce qui en fait la tribu la plus géographiquement étalée. Dirigé par le sorcier-docteur Maljin depuis Shadra’alor, ceux d’Arathi ce sont alliés aux ogres pour chasser la Horde alors que ceux des Hinterlands combattent les Marteaux-hardis.
o Les Ombrespins survivent tant bien que mal dans les Terres-Fantômes aux portes de Zul’Aman, servant Kel’gash.
o Les Sombresvallons vivaient dans la forêt des pins argentés, près de la rivière Arevass et étaient connus pour leurs chevaucheurs de tortues. Ils furent pris entre les Nagas d’Illidan partis sauver Tyrande et le Fléau, et sont supposés exterminés.
- Les trolls des jungles : seconde plus grande race de trolls, ils sont descendants du grand empire du sud, l’Empire Gurubashi. A la peau plus violette et foncée que leurs cousins des forêts, ils sont connus pour leur art de la lance.
o La tribu Sombrelance est la plus célèbre des tribus de trolls des jungles, mais aussi la plus atypique. Originaires des îles brisées près du Maëlstrom, chassés par les murlocs serviteurs d’une puissante naga, sauvés par Thrall, et maintenant part de la Horde, ils ont développé des notions de compassion, de respect et d’entraide loin des attitudes racistes et sanguinaires de leur race.
o Les Scalps-rouges sont une tribu sanguinaire du nord de Strangleronce. Suivants de Hakkar et alliés des Gurubashis, ils sont sous les ordres de Gan’zulah de Zul’Kunda.
o Les Casse-crânes sont aussi des alliés des Gurubashis, des fidèles de Hakkar et vivant dans Strangleronce, mais ils sont en guerre avec les Scalps-rouges pour les anciennes terres Sombrelances qui ne faisaient pas partie des îles brisées. Ana’thek le cruel les dirige depuis Zul’Mamwe.
o La secte Atal’ai n’est pas véritablement une tribu, ils servent Hakkar depuis qu’ils furent chassés de l’empire Gurubashi lorsque celui-ci essaya de servir d’autres loas (avant de retourner à son culte plus tard). Ils essayent de l’invoquer dans le temple englouti de Hatal’Hakkar par le Vol Vert dans le marais des chagrins.
o La tribu Gurubashi dans Zul’Gurub sont le plus gros des restes de l’empire du même nom. Ils sont de nouveau dirigés par la secte Atal’ai, qui rallia plusieurs autres tribus de l’ancien empire à leur culte pour invoquer leur dieu sanguinaire. Ils vivent dans Strangleronce.
o Les rebelles de Zalahane vivent dans les îles de l’écho. Ce sont des anciens Sombrelances qui rejettent les nouvelles voies de leur tribu.
o La tribu Briselance vit dans le petit village du même nom au nord de Sombrivage. Ils ne s’opposent à aucune faction, accueillant les visiteurs mais préférant vivre en reclus loin du reste du monde.
- Les trolls des îles : sous-groupe des trolls des jungles, on considère souvent les Sombrelances comme des trolls des îles.
- Les Trolls noirs : plus gros, plus féroces, plus primitifs que les autres trolls, ils n’ont jamais eu un empire. Leur nom vient de leur peau qui est très sombre, et de leur habitude de se battre essentiellement la nuit. Appelés parfois Sombres Trolls des forêts, ils ont été vus lors de la bataille du mon Hyjal, et dans les recoins les plus sombres de Orneval et Gangrebois. La seule tribu recensée de cette race est la tribu Ombrecroc.
- Les trolls des glaces : à la peau bleu-vert très pâles et aux cheveux blancs, ils sont supposés être les premiers à s’être séparés des Zandalar. Les trolls des glaces sont généralement physiquement similaires à leurs cousins des forêts en dehors de la couleur, sauf les Drakkari qui sont plus massifs et grands.
o Crins-de-givre : ils affrontent les nains à Dun Morogh.
o Drakkari : ils ont fondé un empire en Norfendre, Zul’Drak.
o Les Haches-d’hiver vivaient dans la vallée d’Alterac jusqu’au jour où ils partirent, à la grande surprise des Foudrepiques et du clan Loup-de-givre.
o Les Crocs-d’hiver sont des trolls vivant en voisin des Drakkari, mais qui préfèrent éviter les confrontations avec eux.
- Les trolls des sables ou trolls du désert vivent dans les déserts de Tanaris. Ils ont la peau couleur ocre-sable et les cheveux rouges. La seule tribu connue est l’ancienne tribu de l’empire Gurubashi des Furie-des-sables de Zul’Farrak.
- Les trolls des steppes : habitant des steppes boisées d’Azeroth, ce sont des alliés de la Horde connus pour leurs berserkers et leurs lanceurs de haches.
o Lancerose : peut-être une blague, mais Rokhan cite cette tribu.

Les trolls possèdent plusieurs sous-espèces :
- Les trolls géants : énormes masses de muscles avec des défenses gigantesques, ils sont bien acceptés par la société troll mais les autres races les voient comme des monstres. Leur origine est inconnue, que ce soit par la naissance ou des altérations magiques comme les berserkers.
- Les Abominations trolls sont des résultats des malédictions de la Légion Ardente après l’échec de la Horde. Ce sont des tas de chair sanguinaires qui ne connaissent que la destruction et sont chassés par les autres trolls.
- Les trolls momifiés : les trolls pratiquent la momification pour leurs morts. Avec leurs rituels et la puissance de la nécromancie, il existe de nombreux mort-vivants momies trolls, de différents types, la plupart continuant de servir leurs tribus.
- Les trolls du fléau sont les rares trolls qui ont été affectés par la peste, actuellement une variante de la peste spécialement créé pour eux. Ils ont les bras ballants et des yeux renfoncés verts, fonctionnant comme des zombies. Leur peau est vert pâle maladif, ils deviennent facilement confus.
- Les trolls spectraux sont des trolls morts-vivants exclusivement serviteurs du Fléau.
Revenir en haut Aller en bas
shaghan

avatar

Nombre de messages : 1585
Age : 29
Localisation : Haute-Loire (43)
Date d'inscription : 10/10/2007

Feuille de personnage
Pseudo: Shaggy
Level:
80/80  (80/80)
Classe: Chasseur

MessageSujet: Re: Les trolls   Dim 31 Aoû - 16:02

Voila de quoi me réjouir, j'ai lu ça avec grand plaisir. J'en ai appris baucoup plus sur le BG des trolls, de quoi enrichir mon histoire avec quelques Loas Smile
Merci Crinnoir.

Et Rokkan d'ailleurs, il est où ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
crin-noir

avatar

Nombre de messages : 456
Age : 37
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 16/05/2008

Feuille de personnage
Pseudo:
Level:
80/80  (80/80)
Classe: Chaman

MessageSujet: Re: Les trolls   Dim 31 Aoû - 19:01

Il est en Norfendre, près des désolations des dragons. La liste de tous les loas est postée dans le thread sur les religions.
Revenir en haut Aller en bas
Kammu

avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 22/04/2007

Feuille de personnage
Pseudo: Ael
Level:
70/70  (70/70)
Classe: Prêtre

MessageSujet: Re: Les trolls   Dim 31 Aoû - 20:34

Génial ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les trolls   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les trolls
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trolls d'eau, Trolls de pierre, Trolls "tout court" ?
» [Présentation] Jeux De Trolls
» achat trolls et legendes
» Tournoi Trolls Games 2011
» Figurines de trolls, en veux-tu, en voilà :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan Ginnalka :: World Of Warcraft :: Salon :: Art & Création-
Sauter vers: