Clan Ginnalka

Clan Ginnalka
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 chevaliers du zodiaque : le sanctuaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
crin-noir

avatar

Nombre de messages : 456
Age : 36
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 16/05/2008

Feuille de personnage
Pseudo:
Level:
80/80  (80/80)
Classe: Chaman

MessageSujet: chevaliers du zodiaque : le sanctuaire   Ven 25 Fév - 19:40


Le Sanctuaire :

Le Sanctuaire est le plus grand ordre de chevalerie de la terre, localisé dans les collines derrière le Parthénon d’Athènes. L’endroit est interdit aux gens normaux, et les apprentis-chevaliers ne peuvent quitter ce lieu sans l’autorisation du maître du Sanctuaire, le grand Pope (un des chevaliers d’or), représentant d’Athéna sur terre. On estime à 88 chevaliers le nombre de chevaliers dépendant du Sanctuaire (Bronze, Argent et Or). Leur mission est de préserver la paix sur la terre au nom d’Athéna, déesse de la guerre et de la sagesse, qui se réincarne pour les guerres saintes, qui ont lieu en moyenne tous les 250 ans.

Autour du sanctuaire se trouvent plusieurs villages qui en dépendent, et qui sont à l’intérieur des frontières du domaine. Ces derniers vivent, comme tout le reste du sanctuaire, dans une sorte d’antiquité gréco-romaine pour ce qui est des vêtements. Ils sont coupés du monde extérieur par des barrières physiques et magiques pour éviter que l’existence des chevaliers soit connue, mais ils possèdent accès à la technologie moderne. Les villages autour du sanctuaire mais à l’extérieur servent de tampons, et possèdent des passages secrets menant à l’intérieur des frontières.
Le sanctuaire lui-même est construit autour du Zodiaque d’or, la série des 12 maisons dédiées aux chevaliers d’or. Chaque maison sert de temple et de maison d’habitation pour chaque chevalier et ses serviteurs. Une tour, la tour du zodiaque et son cadran de feu aux douze flammes (chacune dure une heure), est visible de chacune des maisons. Les maisons sont protégées contre la téléportation, et donc quiconque veut atteindre la statue d’Athéna (qui cache la Kamui d’Athéna, et en dessous de laquelle se trouve la salle des sceaux où fut scellé le Megas Depranon), et après celle-ci les appartements du Grand Pope puis ceux d’Athéna doit traverser toutes les maisons. De l’autre coté des maisons par rapport à la tour du Zodiaque se trouve le cimetière des chevaliers.
Les appartements du Grand Pope comprennent la salle d’or, où se trouvent des colonnes avec les statues des totems des 12 chevaliers d’or, où seuls les chevaliers d’or et le Grand Pope peuvent se rendre. C’est là qu’ils se réunissent pour leurs réunions, dont celles du Crusos Sunagien (réunion de tous les chevaliers d’or).
Le sanctuaire possède une prison régulièrement inondée, celle du cap Sunion, et une prison sur une colline, la geôle d’Ouranos. La prison centrale, au cœur même du sanctuaire, est la plus protégée des trois. Chacune est suffisamment résistante pour retenir un chevalier.

Il existe une seule technique de combat à plusieurs, l’Athena exclamation (ou Attaque de l’Ombre), déclarée interdite car trop dangereuse.

Les armures mortes se reconstituent d’elle-même au bout d’un certain temps, puisque les armures sont prêtes à resservir de guerres saintes en guerres saintes, leurs morceaux se téléportant dans leur coffre (la boite de Pandore), qui retourne à son emplacement d’origine. Les armures furent forgées jadis à partir d’orichalque, de gammanion et de poussière d’étoile par le dieu forgeron Héphaïstos pour équiper les fidèles d’Athéna contre les Marinas armés de Poséidon. Aucune autre armure n’est aussi solide que celle des guerriers sacrés d’Athéna. Seuls ceux liés à une constellation protectrice peuvent porter une armure.

Il y à une légende disant que 4 armures appartenant au sanctuaire ne correspondant pas aux ordres de chevalerie (argent, ..) mais quand même à des constellations, par défaut elles sont classées dans les armures des chevaliers de Bronze. L’une d’entre elles pourrait être l’armure divine d’Athéna mais les autres sont inconnues, peut-être l’armure du phénix. Les armures divines sont nommées les Kamuis. Seuls les 12 grands dieux de l’Olympe en possèdent : Zeus (roi des dieux), puis Héra (mariage), Apollon (lumière du soleil et arts), Artémis (lumière de la lune et chasse), Poséidon (mers), Athéna (guerre et sagesse), Déméter (terre-mère), Aphrodite (beauté), Héphaïstos (forgeron), Hermès (marchands, messagers et voleurs), Hestia (le foyer), et Hadès (les enfers). Ce sont les armures les plus puissantes, seules les armures divines nées du sang d’Athéna peuvent espérer rivaliser avec.

A noter que certaines armures n’ont jamais eu de propriétaire, reposant dans les ruines englouties de Mû ou dans un sanctuaire secret oublié. Les armures sont essentiellement des armes de guerre, mais certaines possèdent une fonction de support pour les autres chevaliers.
Les chevaliers de sexe féminin doivent porter un masque, et ceux qui voient leurs visages doivent les épouser ou mourir …

La dernière apparition connue des chevaliers débuta par le tournoi galactique le 10 septembre 1986. Les chevaliers noirs attaqueront le 28 septembre et la guerre du Sanctuaire se termine le 3 mars 1987. Le 21 mars 1987 la réincarnation de Poséidon fait débuter les inondations grâce aux pouvoirs de Hilda de Polaris. Le 3 avril les chevaliers affrontent Poséidon après avoir vaincue les Chevaliers d’Asgard. Le 5 avril 1987 le véritable instigateur de toutes les attaques contre le sanctuaire se réveille et lance Lucifer, puis se prépare à affronter lui-même les Chevaliers du Zodiaque.

NB : les attaques des maîtres enseignées aux disciples ne sont pas répétées.
Revenir en haut Aller en bas
crin-noir

avatar

Nombre de messages : 456
Age : 36
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 16/05/2008

Feuille de personnage
Pseudo:
Level:
80/80  (80/80)
Classe: Chaman

MessageSujet: Re: chevaliers du zodiaque : le sanctuaire   Ven 25 Fév - 19:40


Chevaliers de Bronze (52/48-52 ?) :

- 1) Pégase : Seiya. Attaques : les météores de Pégase, le tourbillon destructeur de Pégase et la comète de Pégase (concentrée au maximum, elle crée un bigbang).
Histoire : Elève du chevalier de l’aigle. Fils du dieu de la mer Poséidon et de la gorgone Méduse, il naît avec son frère Chrysaor lorsque leur mère est décapitée par Persée. Les poètes gréco-romains rapportent qu'il monte au ciel après sa naissance et se met au service de Zeus, le roi des dieux, qui le charge de lui apporter les éclairs et le tonnerre sur l’Olympe. Ami des Muses, Pégase est le créateur de la source Hippocrène qu'il fait jaillir d'un coup de sabot. Il est capturé par le héros grec Bellérophon près de la fontaine de Pirène grâce à l'aide d'Athéna et de Poséidon. Pégase permet au héros de le monter afin de vaincre un monstre, la Chimère, avant de réaliser de nombreux autres exploits. Son cavalier est toutefois victime de son orgueil et chute de son dos en tentant d’atteindre le mont Olympe. Pégase retrouve Zeus qui finit par le transformer en constellation et le placer dans le ciel.

- 2) Cygne : Hyoga. Attaques : le tonnerre de l’Aube (Kholodoki Smerch), le cercle de glace Koliso (prononcé Kolishio), l’exécution de l’Aurore et la poussière de diamants.
Histoire : Elève du chevalier du Verseau. Dans la mythologie grecque, l'histoire de Léda et le cygne raconte qu’Hélène de Troie a été conçue par une union de Zeus déguisé en cygne et de Léda, reine de Sparte. La constellation du cygne représente des ailes déployées au-dessus d’une rivière d’étoiles, un pont entre les 2 rives. Il pourrait également représenter Orphée, métamorphosé en cygne après son assassinat et placé dans les cieux à côté de sa lyre. Enfin, on dit qu'un jeune homme nommé Cygnus était l'amant du malheureux Phaéton. Après que celui-ci se fut écrasé en conduisant les chevaux du Soleil, Cygnus se mit à chercher son corps désespérément dans le fleuve Eridan où il tomba. Cygnus plongea tant de fois dans le fleuve que Zeus eut pitié de lui et le changea en l'oiseau aquatique qui porte depuis son nom.

- 3) Andromède : Shun. Attaques : chaînes nébulaires, attaque nébulaire (des souffles d’énergie, utilisable seulement sans armure) et par la vague de tonnerre (des arcs électriques sur les chaînes et la chaîne en d’attaque en éclair).
Histoire : Elève du chevalier de Céphée. Cassiopée, ayant proclamé que sa fille (ou selon d'autres versions, elle-même) était de beauté égale à celle des Néréides, s'était attiré la colère de Poséidon, qui pour se venger provoqua une inondation et envoya un monstre marin (la baleine Cetus) qui se mit à détruire hommes et bétails. L'oracle d'Ammon révéla qu'aucun répit ne serait possible tant que le roi ne livrerait pas sa fille au monstre. Celle-ci fut donc attachée nue à un rocher sur la côte. Persée, qui revenait de sa victoire sur la Gorgone Méduse, trouva Andromède, tua le monstre et libéra la jeune fille. Persée se maria avec Andromède bien qu'elle fût promise à Phinée, le frère de Céphée. Lors du mariage, une querelle eut lieu entre les deux prétendants et Phinée fut à son tour changé en pierre grâce à la tête de la Gorgone.

- 4) Phénix : Ikki. Attaques : Illusion du Phénix et l’envol du Phénix.
Histoire : L’armure du Phénix ne fut jamais portée avant Ikki, dernière armure fabriquée par les artisans sacrés avant leur disparition, elle possède un pouvoir unique : celui de se régénérer en combat et donc de renaître de ses cendres. Oiseau fabuleux, originaire d'Éthiopie et rattaché au culte du Soleil, en particulier dans l'ancienne Égypte et dans l'Antiquité classique. Le phénix était, disait-on, une sorte d'aigle, mais de taille considérable ; son plumage se parait de rouge, de bleu et d'or éclatant, et son aspect était splendide. Il n'existait jamais qu'un seul phénix à la fois ; il vivait très longtemps : aucune tradition ne mentionne une existence inférieure à cinq cents ans. N'ayant pu se reproduire, le phénix, quand il sentait sa fin venir, construisait un nid de branches aromatiques et d'encens, y mettait le feu et se consumait dans les flammes. Des cendres de ce bûcher surgissait un nouveau phénix. Selon une autre version, le nouveau phénix né de la semence de son père recueillait son cadavre dans un tronc de myrrhe creux et l'emportait en Égypte septentrionale, à Héliopolis, où il le déposait sur l'autel du temple du Soleil pour qu'il y soit solennellement brûlé par les prêtres.

- 5) Dragon : Shiryu Attaques : Rozan Sho Ryu Ha: où il déclenche son attaque avec le poing droit, souvent sous la forme d'un uppercut. Rozan Ryu Hi Sho: Qu'il utilise contre les fantomes de Jamir ou les Krishna dans la série, où il se jette sur sa cible. Rozan Ko Ryu Ha: "l'ultime dragon", le projetant dans les airs avec son adversaire pour une attaque suicide. Coup de pied du dragon. Excalibur: le Leg de Shura qu'il utilisera jusqu'à ce qu'elle soit brisée par Gordon du Minotaure. On ignore s'il put la réutiliser par la suite. Rozan Hyaku Ryu Ha : Les 100 dragons de Rozan de Dohko, projeté par les deux paumes de mains ouvertes. Lorsque sa cosmo-énergie est à son paroxysme, un tatouage apparaît dans son dos.
Histoire : Elève du chevalier de la Balance. Son armure repose sous la cascade de la rivière Lushan, aux 5 pics en chine, et l’on dit que de la poussière d’étoile descend dans l’eau de la rivière, ce qui renforce l’armure : son poing et son bouclier sont classés les plus résistants de la chevalerie après ceux de la Balance. Dans beaucoup de mythologies, la forme sinueuse de la constellation a été interprétée comme un dragon ou un serpent, de la déesse sumérienne Tiamat en passant par le dragon que tua saint Georges. Dans la mythologie grecque, la constellation proviendrait soit du dragon qui attaqua Athéna dans la guerre entre les dieux de l'Olympe et les Titans, soit du dragon tué par Cadmos près du lieu où il fonda Thèbes, soit de celui qui gardait la Toison d'or ou bien encore du dragon Ladon qui gardait les pommes d'or du jardin des Hespérides et fut tué par Héraclès.

- 6) Licorne : Jabu. Attaques : le galop de la Licorne (déstabilise l’adversaire), télékinésiste.
Histoire : La licorne est mentionnée depuis l'Antiquité grecque, sous le nom de monocéros. Décrit comme un animal sylvestre très féroce, symbole de pureté et de grâce, que seule une vierge peut capturer, ou dans les encyclopédies où sa corne possède le pouvoir de purifier l'eau de tout poison et de guérir les maladies

- 7) Loup : Nachi Attaques : Dead howling.
Histoire : Zeus, grand coureur devant l’éternel, commit quelques infidélités à son épouse Héra en s’en allant fréquenter la couche de Léto. Furieuse, l’épouse légitime poursuivit alors la concubine de son époux, enceinte des œuvres de ce dernier de surcroît. Pour fuir le courroux d’Héra, Léto fut transformé en louve par Zeus qui la mena sur l’île de Délos, où naquirent leurs deux enfants : Apollon et Artémis. De leur louve de mère, on les surnomma Artémis Lycaea et Apollon lycien. Grands chasseurs de loups, ces derniers devinrent leur symbole. A noter que Miletos, le fils illégitime d’Apollon et de la fille du roi Minos, abandonnée par sa mère, fut prise en nourrice par une louve ; plus tard il fondera la ville de Milet.

- Cool Petit lion : Ban Attaque : Sursaut du Lionnet.
Histoire : Cette constellation a été introduite par l’astronome polonais Johannes Hevelius vers 1660.

- 9) Petite Ourse : Attaque :
Histoire : Arcas, voir histoire de la Grande Ourse.

- 10) Lynx : Retsu
Attaque : Ressô Shippu (ouragan de griffes acérées)
Histoire : élève du chevalier du Triangle. Sa constellation est récente, elle fut décrite par Johannes Hevelius en 1687. Lynx est la fille de Pan et d'Écho. Elle servait d'entremetteuse entre Zeus et Io. Héra la punit en la changeant en bergeronnette (un oiseau).

- 11) Caméléon : June. Attaque : langue-fouet du caméléon.
Histoire : Elève du chevalier de Céphée. Les mythes ne se bornent pas à nous conter ce qui se passe après la mort, mais aussi comment la mort a été introduite dans le monde. Si l'on en croit les Zoulous, tout cela est le fruit d'une regrettable erreur. Le Très Grand a envoyé Unwabu, le caméléon, dire à son peuple qu'il vivrait éternellement, mais l'animal traîne en route et se fait dépasser par Intulo, le lézard, porteur d'un message annonçant que tous les hommes sont condamnés à mourir.

- 12) Hydre (femelle) : Ichi. Attaque : Mellow Poison (attaque empoisonnée, les griffes se détachent et restent dans le corps de la victime. Il en a 3 à chaque main et 2 à chaque genouillère et elles repoussent).
Histoire : Dans la mythologie grecque, serpent gigantesque qui possédait plusieurs têtes (le nombre varie), et soufflait par ses gueules une haleine empoisonnée sur les marais de Lerne, près d'Argos. La destruction de l'Hydre fut l'un des douze travaux d'Héraclès ; il y parvint avec l'aide de son neveu Iolaos. Lorsqu'on coupait une tête, il en repoussait deux ; alors ils brûlèrent chaque blessure du monstre avec des brandons ardents et coupèrent en dernier lieu la tête du milieu, que l'on disait parfois immortelle. Les flèches qu'Héraclès trempa dans le sang de l'Hydre infligeaient des blessures incurables.

- 13) Hydre (mâle) : Docrate, frère de Cassios. Attaque : appeler la puissance des Héraclides (descendants d’Hercule) et griffes d’acier. (Issue du dessin animé.)
Histoire : La constellation de l'Hydre mâle est une création moderne. Elle fut inventée par les navigateurs hollandais Pieter Dirkszoon Keyser et Frederick de Houtman à la fin du XVIe siècle pour remplir un espace sans dénomination près du pôle sud céleste. Elle fut popularisée par Johann Bayer lors de la publication de son Uranometria en 1603. Parfois appelée « Serpent de mer », elle n'a rien à voir avec l'Hydre de Lerne de la mythologie grecque.

- 14) Dauphin, chevalier des Abysses Attaque : force sanguinaire. (Issue du dessin animé.)
Histoire : Dionysos, le grec dieu du vin et du plaisir, embarqua un jour sur un navire en partance pour l’île de Naxos. Il avait pris l’aspect d’un jeune mortel pour ne pas attirer l’attention des marins. Mais en cours de route il surprit une de leurs conversations. Ces derniers projetaient de le vendre comme esclave en Asie. Rendu ivre de colère par ce projet, Dionysos usa de son pouvoir divin : il fit se changer les avirons en serpents, une vigne se mit à pousser à une vitesse prodigieuse – envahissant rapidement tout le bateau – tandis que le son des flûtes, sorti de nulle part, résonnait de partout sur le bateau. Tous ces tours prodigieux affolèrent les marins. Pris de terreur, ils ne trouvèrent comme échappatoire que de se jeter à l’eau. En pleine mer, ils se seraient noyés si Poséidon, dans sa bienveillance, n’avait décidé de les transformer en dauphins. Le dieu de la Mer les accueillit ainsi dans son royaume. Mais il leur donna en même temps une mission : celle de venir en aide aux hommes en danger dans la mer.

- 15) Salamandre (constellation de la girafe), chevalier des Abysses Attaque : forme du serpent de Mer. (Issue du dessin animé.)
Histoire : Tout comme le Sylphes, formés des plus purs atomes de l'air, les Salamandres sont composées des plus subtiles parties du feu dans lesquelles elles résident. Il s’agit de créatures éthérées qui n'ont aucun rapport avec les lézards fabuleux, nommés également salamandres, censés vivre dans les flammes. Cette grande région qui s'étend entre l'étoile polaire et la constellation du Cocher est dépourvue d'étoile significative, ce qui peut expliquer que, bien qu'elle soit visible toute l'année depuis l'hémisphère nord, elle n'ait été répertoriée pour la première fois qu'en 1624 par le mathématicien allemand Jakob Bartsch, gendre de Johannes Kepler, même si elle a probablement été inventée préalablement par l'astronome et cartographe néerlandais Petrus Plancius. Le nom de la constellation est directement lié à sa forme : longue et effilée, comme un cou de girafe.

- 16) Petit Renard : Attaque :
Histoire : La constellation du Petit Renard fut créée à la fin du XVIIe siècle par l’astronome polonais Johannes Hevelius sous le nom de « Vulpecula cum Anser », « le petit renard et l’oie ». L’oie qui était représentée dans la gueule du renard n’est plus présente officiellement mais a donné son nom à l’étoile α, « Anser ».

- 17) Fourneau : le chevalier des flammes Attaques : nombreuses attaques de feu. (Issue du dessin animé.)
Histoire : Le Fourneau est l'une des 14 nouvelles constellations introduites par Nicolas-Louis de Lacaille en 1752 afin de combler les derniers espaces de ciel austral sans dénomination. Elle était originellement nommée Fornax Chemica, le fourneau du chimiste en latin. Son nom peut également être rapproché de Fornax, la divinité romaine du pain et des fours.

- 18) Ecu (Bouclier ardent) : Yann (guerrier fantôme) Attaque : tornade pourpre. (Issue du dessin animé.)
Histoire : Cette constellation est l'une des seules (avec la Chevelure de Bérénice) qui doive son nom à un personnage historique, en l'occurrence le roi Jean III Sobieski de Pologne. Il conduisit la défense de la Pologne et de Vienne contre les armées de l'Empire ottoman et gagna une bataille importante le 12 septembre 1683.

- 19) Croix du Sud : Scratus. (Guerrier fantôme) Attaque : Que la croix du Sud terrasse mon ennemi. (Issue du dessin animé.)
Histoire : On attribue généralement la paternité de la Croix du Sud comme constellation indépendante à Augustin Royer en 1679. Elle était cependant reconnue sous cette forme bien auparavant.

- 20) Varan (constellation du compas): Jist, chef des chevaliers des Abysses. Attaques : illusions du spectre, griffes de l’enfer et Appeler la puissance de l’acier (des objets de métal sont magnétisés à la victime pour l’immobiliser). (Issue du dessin animé.)
Histoire : Le Compas est l'une des 14 nouvelles constellations introduites en 1752 par Nicolas-Louis de Lacaille afin de combler les derniers pans de ciel sans désignation. On peut le voir comme un accessoire du Navire Argo.

- 21) Eridan : Guilty, l’homme au masque (supposé) Attaque : Poing de flammes de l’île de la Mort.
Histoire : Cette constellation de l'hémisphère austral doit son nom à un fleuve de la mythologie grecque. On dit parfois qu'il s'agirait du Pô ou du Rhône mais certains Grecs dont Diodore et Théon d'Alexandrie assure que le nom d’Eridan remplaça le nom du Nil, Eratosthène dit même qu'Aratus appelle Eridan le fleuve d'Orion. . Elle fut répertoriée pour la première fois par Ptolémée, mais c'est William Herschel qui la catalogua en 1783. Elle se terminait jadis à Acamar. Cette constellation d'Éridan offre la particularité de présenter une zone vide de toute galaxie sur un milliard d'années-lumières, ce qui en fait le plus grand « vide » connu dans l'univers. L'histoire raconte que le fils du Dieu soleil « Phaéton » était tombé dans ce fleuve et depuis celui-ci en porte le nom. Les Héliades, sœurs de Phaéton, firent éclater leurs douleurs et furent changées en Peupliers.

- 22) Chevelure de Bérénice (la chevelure céleste) : Attaque : la chevelure mortelle (toile de cheveux paralysants et tranchants) et le fil tueur (celle du chevalier d’Abel se déclarant du même signe, peut-être l’une des 4 armures classées hors catégorie).
Histoire : Elle est associée à une légende, et est l'une des seules (avec l'Écu de Sobieski) qui doive son nom à un personnage historique, en l'occurrence la reine Bérénice II d'Égypte, femme de Ptolémée III Evergetes (fl. 246 av. JC.-221 av. J.-C.), le roi qui a fait d’Alexandrie un important centre culturel. En 246 av. J.-C., le roi entreprit une expédition périlleuse en Syrie contre Séleucos II et sa mère Laodicé Ire. Cette dernère était accusée d'avoir fait assassiner le roi Antiochos II, sa nouvelle femme Bérénice Syra (sœur de Ptolémée III), ainsi que leur fils. Devant les périls de cette expédition, et craignant pour la vie de son mari, la reine Bérénice II d'Égypte se rendit au temple d'Aphrodite pour lui faire la promesse solennelle de sacrifier ses longs cheveux, dont elle était très fière, si le roi son mari rentrait sain et sauf de la guerre. Quand Ptolémée revint vivant quelques années plus tard, en 243 av. J.-C., Bérénice se coupa les cheveux et les déposa en offrande au temple de la déesse, selon son engagement. Dans la nuit suivante, la chevelure disparut mystérieusement. Ptolémée entra dans une rage folle, fit fermer les portes de la ville pour la faire fouiller de fond en comble, mais sans résultat aucun. Pour apaiser le roi et la reine outragés (et pour sauver la vie des prêtres du temple), l'astronome de la cour, Conon de Samos, annonça que l'offrande avait tellement plu à la déesse qu'elle l'avait placée dans les cieux. Pour « preuve », il montra au couple royal un amas d'étoiles, qui était appelé à cette époque la Queue du Lion, mais qui est maintenant appelé la Chevelure de Bérénice.Mei un des 100 orphelins envoyé devenir chevalier. Elle s’est entraînée en sicile.

- 23) Colombe : Attaque : ?
Histoire : Supposée liée à la déesse Aphrodite, femme d’Héphaïstos. Elle fut introduite en 1603 par Johann Bayer et elle représente la colombe de l'Arche de Noé.

- 24) Couronne boréale : le Seigneur Cristal, le chevalier des glaces.
Attaques : les mêmes que celle du Cygne. (Issue du dessin animé.)
Histoire : Sa myth cloth prend l’apparence d’un cristal de neige. Cette constellation était déjà répertoriée par Ptolémée dans son Almageste. Elle représenterait la couronne que portait Dionysos, qu'il jeta dans le ciel lorsqu'il voulut séduire Ariane.

- 25) Table : Attaque : ? la table ronde peut-être ?
Histoire : Elle fut introduite par Nicolas-Louis de Lacaille en 1752 afin de combler un pan du ciel austral sans dénomination. Originellement nommée Mensa Mons, la Montagne-table, son nom vient de la montagne surplombant Le Cap, en Afrique du Sud, où Nicolas-Louis de Lacaille réalisait ses relevés.

- 26) Méduse (constellation de l’octant), chevalier des Abysses Attaque : force du poisson torpille et tentacules. (Issue du dessin animé.)
Histoire : La constellation de l'Octant fut créée par Nicolas-Louis de Lacaille en 1752 avec 13 autres constellations afin de remplir les derniers pans de ciel austral sans dénomination. Elle est nommée comme les autres d'après un appareil scientifique : l'octant est un instrument de navigation permettant de connaître sa position.

- 27) Boussole : Albior Attaque : une chaîne similaire à Andromède, c’est l’aîné des élèves de son maître.
Histoire : C’est le navigateur de l’Argo, le bateau de Jason et des Argonautes. Elève du chevalier de Céphée (pour essayer de coller avec son existence par rapport au manga, normalement il est le chevalier de Céphée). La boussole est l'une des 14 nouvelles constellations introduites en 1752 par Nicolas-Louis de Lacaille afin de combler les derniers pans de ciel sans désignation. On peut le voir comme un accessoire du Navire Argo.

- 28) Coq (constellation de l’oiseau indien) : Attaque :
Histoire : L'Indien est une constellation vraisemblablement inventée par les navigateurs néerlandais Pieter Dirkszoon Keyser et Frederick de Houtman à la fin du 16e siècle et introduite par Johann Bayer dans son Uranometria en 1603.

- 29) Sculpteur : Attaque : ?
Histoire : Introduite par Nicolas-Louis de Lacaille en 1752 en même temps que 13 autres pour nommer un pan du ciel austral sans dénomination, elle était originellement nommée « l'Atelier du sculpteur » avant que son nom soit raccourci. Chez les Grecs, on le caractérise à Dédale ou à Icare. Prométhée est le symbole le plus plausible.

- 30) Bouvier : Attaque :
Histoire : Le Bouvier serait Philomelos l'inventeur de la charrue, ce qui plut à sa mère Déméter, déesse des moissons, qui le fixa définitivement sur la voûte céleste.

- 31) Oiseau de paradis : Attaque :
Histoire : La première référence connue de la constellation de l’Oiseau de paradis est faite dans l’Uranometria de Johann Bayer en 1603, mais il est possible que l’origine du nom remonte aux navigateurs néerlandais Pieter Dirkszoon Keyser et Frederick de Houtman.

- 32) Voiles : Attaque : ?
Histoire : Ce sont les voiles noires qui annoncent la mort. Voir l’histoire de Carène et de la Poupe sur la division de la constellation de l’Argo.

- 33) Poisson austral : Attaque :
Histoire : Il semble que la constellation du Poisson austral était déjà connue sous un nom similaire dans l’Égypte antique. C’est donc une constellation ancienne qui fut répertoriée par Aratos puis par Ptolémée dans son Almageste. Son nom fait bien sûr pendant à la constellation des Poissons, visible dans l’hémisphère nord.

- 34) Le peintre :
Histoire : L'abbé Nicolas-Louis de Lacaille a introduit cette constellation en 1752 pour dénommer un pan du ciel austral dépourvu de nom. Appelée à l'origine le Chevalet du peintre, son nom a été simplifié au XIXe siècle.

- 35) Lièvre : Attaque :
Histoire : Le Lièvre est une constellation ancienne. Les astronomes égyptiens la considéraient comme la Barque d'Osiris (la proximité de l'Éridan, représentant le Nil, aidant). Nommée pour la première fois Lièvre par Eudoxe de Cnide au IVe siècle av. J.-C., elle fut l'une des constellations répertoriées par Ptolémée dans son Almageste. Il est possible qu'elle représente un lièvre chassé par Orion.

- 36) Burin : Attaque : ?
Histoire : Erechtnée, fils adoptif d’Athéna, fils d’Héphaïstos et de la terre, conçu lorsqu’il voulut violer Athéna, serait le patron des artisans et de cette constellation. On dit que Mu se sert des outils de cette armure pour réparer les armures.

- 37) Grande Ourse : Geki Attaque : Prise de l’Ours.
Histoire : Callisto, suivante d’Artémis, répudiée pour avoir couché avec Zeus. Elle fut transformée en ourse, et son fils fut Arcas qui la tua durant une chasse. Callisto se trouve parmi les servantes d’Artémis citées plus bas.

- 38) Chat / léopard : Attaque :
Histoire : voir chevaliers sacrés.

- 39) Carène (Carina) : Atlas, celui qui soutient le ciel. (Chevalier sacré) Attaque : la brûlure du soleil (boules d’énergie qui font imploser leur cible) et aura défensive. (Issue du dessin animé.)
Histoire : À l'origine incluse par Ptolémée dans l'immense Navire Argo, la constellation de la Carène en fut séparée par Nicolas-Louis de Lacaille qui divisa le navire en trois constellations plus petites. Canopus (α Carinae) est la deuxième plus brillante étoile des cieux après Sirius. Elle marque le gouvernail de l'ancien Navire Argo et porterait le nom du pilote du roi Ménélas lors de la Guerre de Troie.

- 40) Cassiopée : Attaque : ?
Histoire : Mère d’Andromède et épouse de Céphée, qui fut punie pour avoir prétendue être plus belle qu’Héra. On dit aussi que pour son orgueil, la reine a été enchaînée à son trône, condamnée à tourner autour du pôle Nord et parfois de pendre à l'envers de façon très peu digne.

- 41) Petit Cheval : Ptolemy Attaque : Par la crinière déferlante du cheval (crée une tornade). (Issue du dessin animé.)
Histoire : La constellation représenterait — dans la mythologie grecque — Céléris, le frère de Pégase, qu’Hermès donna à Castor, ou Cyllarus qu’Héra confia à Pollux.

- 42) Paon : Shiva Attaque : l’ongle du Paon (frappe et paralyse le corps), incantation des 1000 mains.
Histoire : Disciple de la Vierge. (Issue du dessin animé.) La constellation du Paon était trop au sud pour être connue par les astronomes antiques du pourtour méditerranéen. La première mention de cette constellation revient aux navigateurs néerlandais Pieter Dirkszoon Keyser et Frederick de Houtman à la fin du XVIe siècle. Comme une douzaine d'autres, elle fut popularisée par Johann Bayer dans son Uranometria en 1603. L'inspiration pour le nom de la constellation proviendrait de l'animal consacré à Héra, la femme de Zeus dans la mythologie grecque.

- 43) Sextant : Yulij Attaque :
Histoire : femme chevalier enlevée durant la guerre des géants durant leur attaque (postérieure au réveil des titans). Introduite par Johannes Hevelius en 1690, elle tire son nom d'un appareil de mesure permettant de mesurer la hauteur d'un astre au-dessus de l'horizon, instrument qu'Hevelius utilisait précisément pour ses relevés.

- 44) Dorade :
Histoire : La Dorade est l'une des 11 constellations inventées par les navigateurs néerlandais Pieter Dirkszoon Keyser et Frederick de Houtman entre 1595 et 1597. Elle fut popularisée par Johann Bayer lors de la publication de son Uranometria en 1603. Sa disposition tout en longueur rappelle également le « poisson-épée », comme elle est parfois appelée.

- 45) Hibou (constellation du microscope) : Attaque : ?
Histoire : L’animal sacré d’Athéna. La constellation du Microscope fut créée par Nicolas-Louis de Lacaille en 1752 afin de remplir les derniers pans de ciel austral sans dénomination. Comme beaucoup des 14 autres constellations créées par Lacaille, elle porte le nom d'un appareil scientifique, le microscope, inventé semble-t-il par le hollandais Zacharias Janssen en 1590.

- 46) Tigre (constellation de la Machine pneumatique) : Elle fut créée par Nicolas-Louis de Lacaille en 1752 afin de remplir les derniers pans de ciel austral sans dénomination. D'abord nommée en français, son nom fut latinisé en Antlia Pneumatica en 1763. Elle porte ce nom en l'honneur de Denis Papin, inventeur de la pompe à air

- 47) Poisson volant : Spartan. Attaques : lévitation.
Histoire : La constellation du Poisson volant, comme nombre de constellations du ciel austral, ne date pas de l’époque antique. Elle a été créée par les navigateurs néerlandais Pieter Dirkszoon Keyser et Frederick de Houtman à la fin du 16e et popularisée par Johann Bayer en 1603.

- 48) Le sceptre (constellation de la Règle) :
Histoire : La constellation de la Règle fut créée par Nicolas-Louis de Lacaille en 1752 afin de remplir les derniers pans de ciel austral sans dénomination. Comme beaucoup des 14 autres constellations créées par Lacaille, elle porte le nom d'un appareil scientifique. Il l'appela d'ailleurs à l'origine L'Equerre et la Règle, outils utilisés à l'époque pour bâtir les charpentes. Elle fut également appelée Triangle du sud (sans lien avec l'actuel Triangle austral) et Carré d'Euclide.

- 49) Réticule :
Histoire : la constellation fut créée en 1621 par Isaac Habrecht (et peut-être indépendamment par Jakob Bartsch en 1624) qui la nomma Rhombus, « le Rhombe ». Réintroduite par Nicolas-Louis de Lacaille en 1752, elle prit le nom de Réticule Rhomboïde avant d'être simplement nommée Réticule au 19e siècle. Comme plusieurs autres constellations modernes, elle porte le nom d'un appareil scientifique, un réticule étant un instrument permettant de mesurer la position des étoiles.

- 50) Poupe :
Histoire : Le Navire Argo représentaient, dans la mythologie grecque, le navire avec lequel Jason partit à la recherche de la Toison d’or. Ptolémée l’avait répertoriée dans son Almageste. À cause de sa taille (1 884 degrés carrés) et de son étendue (70° d’est en ouest), Nicolas-Louis de Lacaille la divisa en trois constellations en 1752 afin de pouvoir la manier plus aisément. La constellation de la Poupe est l’une des parties résultantes.

- 51) Serpent :
Histoire : Le Serpent est une constellation ancienne, bien que sa symbolique première soit inconnue. Il s’identifie dans la mythologie grecque soit au serpent qui révéla à Asclépios les secrets de la médecine, soit au serpent qu'Apollon tua dans sa jeunesse. En conséquence, il est toujours représenté porté par l’Ophiuchus (le Serpentaire), celui-ci contrôlant le pouvoir de l’animal. Serpent était l’une des 48 constellations identifiées par Ptolémée. C’est la seule constellation divisée en deux parties ; la Tête et la Queue du Serpent sont séparées par l’entreposition d’Ophiuchus, mais leurs étoiles sont nommées comme si elles faisaient partie d’une zone contiguë et la désignation génitive Serpentis est utilisée pour toutes les deux. La Tête du Serpent se trouve principalement dans l’hémisphère céleste nord, la Queue du Serpent essentiellement dans l’hémisphère céleste sud.

- 52) Toucan :
Histoire : Inventée par les navigateurs néerlandais Pieter Dirkszoon Keyser et Frederick de Houtman à la fin du 16e siècle, elle fut popularisée par Johann Bayer lors de la publication de son Uranometria en 1603.
Revenir en haut Aller en bas
crin-noir

avatar

Nombre de messages : 456
Age : 36
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 16/05/2008

Feuille de personnage
Pseudo:
Level:
80/80  (80/80)
Classe: Chaman

MessageSujet: Re: chevaliers du zodiaque : le sanctuaire   Ven 25 Fév - 19:41


Chevaliers d’Argent (24/24) :

- 1) Persée : Argol Attaques : bouclier de la Méduse et par la diable gorgone. (Las argull Gorgonia).
Histoire : Elle est censée représenter Persée, le héros de la Mythologie grecque qui sauva Andromède après avoir tué la méduse et mis sa tête sur Aegis, le bouclier d’Athéna.

- 2) Ophiucus (serpentaire) : Shina
Attaques : griffes du tonnerre (thunder claw, frappe sa cible d’éclairs) et par le venin du serpent
Histoire : classé 13e signe du zodiaque après qu’il soit passé dans l’ellipse solaire à une période. Shina a son armure dorée dans le jeu vidéo. La constellation représente un homme portant un serpent autour de lui; le Serpentaire divise justement la constellation du Serpent en deux parties. Elle représenterait Asclépios, le médecin légendaire (fils d’Appolon). Asclépios aurait tué un jour un serpent et aurait eu la surprise de voir un autre serpent le ranimer avec des herbes. Le savoir médical d'Asclépios aurait par la suite crû au point où il était capable de ressusciter les morts. Ceci inquiéta Hadès, dieu des Enfers, qui craignit de ne plus recevoir d'âmes. Aussi convainquit-il son frère Zeus de le foudroyer et de décréter que tous les mortels doivent mourir un jour. Afin d'honorer ses talents de guérisseur, Zeus l'a placé avec son serpent dans les cieux.

- 3) Aigle : Marine.
Attaques : l’aigle foudroyant (eagle toe flash, série de coups de pieds super-rapide), météores de l’aigle, poing vide de l’aigle.
Histoire : c’est la forme que pris Zeus pour enlever Ganymède. Selon la mythologie grecque, elle doit représenter l'Aigle du Caucase. Chaque jour, il atterrit près d'un rocher où est enchaîné Prométhée pour grignoter son foie (du moins jusqu'à ce que Hercule le libère).

- 4) Lézard : Misty. Attaque : Tourbillon de Marbre (protection et projection de champ de force).
Histoire : La constellation du Lézard fut créée par Johannes Hevelius en 1687 pour combler une région du ciel pauvre en étoiles brillantes. Son nom provient visiblement de la forme en zig-zag décrite par ses étoiles les plus lumineuses. Avant Hevelius, l'astronome Augustin Royer créa la constellation du Sceptre (ou de la Main de Justice) au même endroit afin de rendre hommage au Roi de France Louis XIV. Cette appellation, purement courtisane, ne prit pas racine.Il existe une légende grecque liée à Déméter où cette dernière recherche sa fille Perséphone. Le roi Céléos lui offre alors l'hospitalité. Mais alors qu'elle est en train de manger, le fils du roi lui fait une remarque insultante, et Démeter le change en lézard.

- 5) Les chiens de chasse (La Meute) : Astérion Attaques : lire les pensées et attaque reflet des 1000 fantômes.
Histoire : Ils représentent les chiens du Bouvier « Chara » et « Astérion ».

- 6) Baleine : Mozes. Attaque : projection de Kaitos.
Histoire : La baleine Cetus à laquelle fut sacrifiée Andromède.

- 7) Centaure : Babel Attaque : fotia Roufihtra (tourbillon de feu)
Histoire : Dans la mythologie grecque, Pholos ou Pholus (en grec ancien Φόλος / Phólos) est un Centaure, fils de Silène et d'une hamadryade. Sa légende est associée à celle d'Héraclès. Héraclès, allant à la chasse du sanglier d'Érymanthe, logea chez Pholos, qui le reçut très bien, et le traita de même. Au milieu du festin, Héraclès voulut entamer un muid de vin qui appartenait aux autres Centaures, mais que Dionysos ne leur avait donné qu'à la condition d'en régaler Héraclès quand il passerait chez eux ; ceux-ci le lui refusèrent, et une lutte vive s'engagea. Le héros les écarta à coups de flèches (empoisonnées du sang de l'hydre de Lerne), et en tua plusieurs de sa massue. Pholos ne prit aucune part à ce combat et se contenta de rendre aux morts les devoirs de la sépulture. Par malheur, il laissa tomber une flèche qu'il avait arrachée au corps d'un des Centaures et se blessa à un membre inférieur. Comme la flêche était empoisonnée, il mourut quelques jours après. Héraclès lui fit de magnifiques funérailles, et l'enterra sur la montagne appelée depuis mont Pholoé, du nom de Pholos.

- Cool Corbeau : Jamian Attaques : contrôle des corbeaux, supplice de la plume noire (des plumes se collent sur la cible, la clouant au sol).
Histoire : Supposé être bleu jusqu’à ce qu’il observe le bûcher funéraire de Coronis, mère d’Asclépios. Il s'agirait, dans la mythologie grecque, du corbeau qui aurait porté de l'eau à Apollon dans la Coupe s'il n'avait été retenu par un serpent, l'Hydre.

- 9) Cerbère (constellation du petit chien) : Dante Attaque : chaînes similaires à celles d’Andromède, avec des pointes : les boulets des enfers de Cerbère.
Histoire : L’étoile Procyon était appelée ainsi par les anciens Grecs car elle se levait avant Sirius, l’étoile la plus brillante du Grand Chien, mais la constellation ne fut utilisée qu’à partir de la période romaine en tant que représentation du plus petit des chiens de chasse d’Orion. Cerbère était le fils d'Échidna, au corps de serpent et au visage de femme, et de Typhon, considéré parfois comme un monstre cracheur de flammes qui serait craint des dieux olympiens même. Chacune de ses trois têtes n'aurait d'appétit que pour la viande vivante et autorise donc les esprits des morts à entrer dans le monde souterrain, mais les empêche d'en sortir. Cerbère fut toujours utilisé comme le fidèle gardien d'Hadès, gardant les portes donnant sur le monde souterrain. Il était enchaîné à l'entrée des Enfers et terrorisait les morts eux mêmes qui devaient l'apaiser en lui apportant le gâteau de miel qu'on avait placé dans leur tombe en même temps que l'obole pour Charon déposée dans la bouche.

- 10) Cocher : Capella Attaque : disques tournoyants (Saucer Kô Geki)
Histoire : Cette constellation représente un homme portant sur son dos une chèvre, suivi de deux ou trois chevreaux. Il est possible que sa dénomination remonte aux babyloniens qui la prénommait Rubiki (le chariot). Les Grecs l'avaient assimilée à Érichthonios, héros athénien qui aurait inventé le chariot à quatre chevaux.

- 11) Céphée : Daidalos. Attaque : inconnue.
Histoire : Roi d’Ethiopie, père d’Andromède et mari de Cassiopée.

- 12) Hercule : Argueti. Attaque : cornéphoros.
Histoire : L'une des 48 constellations répertoriées par Ptolémée dans son Almageste, Hercule porte le nom romain du héros grec Héraclès. Les étoiles d'Hercule semblent en effet former un homme couché ou à genoux, ce qui était d'ailleurs le nom originel de la constellation.

- 13) Araignée (constellation de la couronne australe) : Tarentula Attaque : que l’Araignée tisse sa toile (crée une toile drainant la vie). (Issue du dessin animé, mais officialisé dans un livre. Son signe est difficile à identifier.)
Histoire : Répertoriée par Ptolémée, le nom de cette constellation fait pendant à celui de la Couronne boréale. Ses étoiles sont en effet disposées selon un arc-de-cercle qui rappelle une couronne. Il s'agirait de celle du Sagittaire, tout proche.

- 14) Lyre : Orphée Attaques : la mélodie nocturne, la sérénade du voyage de la mort et le son de corde final.
Histoire : La Lyre est une constellation ancienne. Les civilisations antiques en Moyen-Orient et en Inde y voyaient un vautour. Les astronomes grecs y voyaient une lyre (ou plutôt une « kithara ») et les cartes du ciel les plus vieilles la représentent généralement tenue dans les griffes d'un vautour. Lyre était l’une des 48 constellations identifiées par Ptolémée. Sous la forme d'un vautour, cette constellation s'est raccrochée à la légende d'Hercule qui, pour son 6e travail, tua les oiseaux du lac Stymphale. La constellation est d'ailleurs proche du Cygne et de l'Aigle. La lyre représenterait pour sa part l'instrument de musique d'Orphée.

- 15) Flèche : Tremi. Attaques : flèches fantômes (une vraie flèche au milieu de fausses), images miroir et flèches de la mort (instille un poison coupant les 5 sens).
Histoire : D'après la légende, la Flèche aurait été lancée par Hercule en direction du Cygne ou de l'Aigle. Il pourrait également s'agir de la flèche de Cupidon, ou même de celle du Sagittaire.

- 16) Mouche : Dio Attaque : envol mortel de la Mouche.
Histoire : La constellation de la Mouche fut proposée par les navigateurs hollandais Pieter Dirkszoon Keyser et Frederick de Houtman en 1536. L'astronome Johann Bayer l'introduisit dans son Uranometria en 1603 sous le nom de l'Abeille. Plus tard, Nicolas-Louis de Lacaille la rebaptisa Mouche australe, afin de la différencier de la Mouche boréale, une constellation maintenant disparue située près du Bélier. La suppression de cette constellation permit de la rebaptiser simplement Mouche.

- 17) Horloge : Attaque : ?
Histoire : C’est l’horloge qui annonce la fin du monde. L'Horloge est une des 15 nouvelles constellations introduites par Nicolas-Louis de Lacaille afin de combler les derniers pans de ciel austral sans désignation. Appelée à l'origine Horologium Oscillitorium (soit horloge à balancier en latin), son nom a ensuite été raccourci pour être plus maniable. Cette dénomination était un hommage à Christian Huygens, inventeur, entre autres, de l'horloge à balancier.

- 18) Grand Chien : Sirius Attaque : great moutain smasher !
Histoire : Le Grand Chien possédant l'étoile la plus brillante du ciel est naturellement l'une des constellations les plus anciennes. Elle faisait en tout cas partie des 48 constellations répertoriées par Ptolémée dans son Almageste. Deux légendes se superposent pour expliquer à quel chien cette constellation se rapporte : tout d'abord Lélaps, le chien d'Actéon, ou celui de Procris, une nymphe de Diane, ou le chien d'Ulysse, que Zeus félicita pour avoir atendu 20 ans son maître, partie à la guerre de Troie malgré une ruse, sans manger ni boire, ou celui donné par l'Aurore à Céphale, tellement rapide qu'il fut capable de vaincre le Renard à la course et qu'il fut placé dans les cieux par Zeus en récompense.

- 19) Orion : Yaga (guerrier fantôme) Attaque : comète d’Orion. (Issue du dessin animé.)
Histoire : Pour la mythologie grecque, elle représente Orion (fils de Gaia et d’Hyriée, roi de Thèbes), un chasseur légendaire qui se vantait de pouvoir tuer n'importe quel animal. Dans certaines versions de la légende, il fut tué par le Scorpion, qui a été placé à l'opposé de la voûte céleste par les dieux qui les ont ainsi séparés afin qu'ils ne soient jamais au-dessus de l'horizon en même temps.

- 20) Triangle : Noesis
Attaque : le sceau des 3 mondes (tritos sparagisma, sceau limitant les mouvements et la puissance de sa cible)
Histoire : La constellation du Triangle fut interprétée de nombreuses façons mais aucune de manière approfondie. Ainsi les Babyloniens la voyaient comme une charrue, le grec Aratos comme l'île de la Sicile consacrée à la déesse Déméter et au Moyen-âge on la voyait comme la Sainte Trinité. On la connaissait sous le nom de Deltotron, et certains pensent qu’elle symbolisait le delta du Nil.

- 21) Autel : Nicole
Attaque : vague d’assaut des esprits (invocation des chevaliers morts de la guerre saint précédente). Cette technique particulière et unique n’est certainement pas l’attaque de base de cette armure.
Histoire : La fonction du chevalier de l’Autel est d’être le kagemusha, homme de l’ombre qui remplace parfois son seigneur, du grand pope. Nicole était un sage, surtout connu pour ses connaissances en astronomie, elle fut envoyée en Sicile pour affronter les géants après avoir subi l’illusion du Prince des Ténèbres de Saga lorsque celui tua Scion pour prendre sa place). Sa constellation est référence à l’autel où Chiron sacrifia le loup.

- 22) Coupe : Suikyo Attaque : ?
Histoire : Liée à Ampélos de la vigne. On dit que cette armure possède des pouvoirs de soins (le St Graal ?) lorsqu’on boit de l’eau dans sa coupe. Maître de Tenma avec Dokô durant la précédente guerre sainte avant de rejoindre les spectres. Il semble que l’eau versée dans le totem de la coupe puisse obtenir des capacités prophétiques. Il s'agirait, dans la mythologie grecque, de la coupe tenue par Apollon ou de la coupe de Dionysos.

- 23) Lotus (ancienne constellation du triangle austral, ancienne constellation du Lys) : Aghora Attaque : Par la fleur du Lotus (demande un temps de chargement)
Histoire : disciple de la Vierge. (Issue du dessin animé.) Le Triangle austral fut introduit pour la première fois par le navigateur italien Amerigo Vespucci en 1503. Réinventée par les navigateurs néerlandais Pieter Dirkszoon Keyser et Frederick de Houtman à la fin du XVIe siècle et introduite par Johann Bayer dans son Uranometria en 1603.

- 24) Grue : Yuzuhira de Jamir Attaque : danse de l’étoile éclatante (Kenbu shosen kyaku, issu du panchira, un style de danse asiatique).
Histoire : La constellation fut référencée pour la première fois par Johann Bayer en 1603 dans son ouvrage Uranometria, mais on peut penser qu'elle a été inventée auparavant. Si elle était trop au sud pour avoir été nommée par les astronomes du bassin méditerranéen, elle était cependant considérée par les astronomes arabes comme la queue du Poisson austral.

Chevaliers d’Or (12/12) :

- Verseau : Camus
Attaques : diamond dust, l’exécution de l’Aurore (aurora execution), koltso et le cercueil de glace (freezing coffin).
Histoire : Autrefois, à Troie, vivait un beau jeune homme du nom de Ganymède. Il plut à Zeus, qui l’enleva au mont Olympe et lui offrit la jeunesse et l’immortalité. Il devint l’échanson des cieux et la constellation du Verseau.

- Gémeaux : Saga (et Canon, son jumeau, ensuite)
Attaques : une autre dimension (ouverture dimensionnelle, another dimension), l’explosion galactique (galaxian explosion) et l’illusion du Prince des Ténèbres / illusion maléfique (domination, technique réservée au grand pope).
Histoire : Un des deux visages du casque de l’armure symbolise la justice. Castor l’aîné des jumeaux à le pouvoir de commander aux armées, Pollux possède le poing de fer, une arme de destruction offerte par Héphaïstos. Castor l’humain (fils de Tyndare, roi de Sparte), et Pollux l’immortel, fils de Léda la reine de Sparte et de Zeus. Castor fut mortellement blessé, et Pollux convainquit son père d’intervenir et les deux jumeaux partagèrent leur immortalité dans les cieux sous forme d’une constellation.

- Bélier : Mu
Attaques : Pouvoir de guérison, de réparation et télékinésie. La révolution stellaire (stardust revolution), le filet de cristal, le mur de cristal (crystal wall) et l’extinction stellaire (starlight extinction).
Histoire : Le roi grec Athamas eux deux enfants d’un premier mariage avec Néphélé, Phrixo et Hellé. Lorsqu’Ino, sa 2e épouse, complota pour tuer les enfants, Néphélé leur envoya le bélier ailé à la toison d’or que Zeus lui avait confié. Chrysomallos sauva les enfants avant d’être sacrifié à Zeus et de devenir la constellation du bélier.

- Taureau : Aldébarran
Attaques : Great Horn, poing d’acier et Titan’s nova.
Histoire : Zeus, séduit par la beauté d’Europe, la fille du roi de Phénicie, prit l’apparence d’un taureau pour se rendre en Phénicie avant de prendre Europe sur son dos pour voyager jusqu’à la Crète. C’est ainsi que naquit la constellation du taureau.

- Balance : Dohko
Attaques : les 12 armes de la Balance (2 épées, 2 lances, 2 tonfas, 2 boucliers, 2 nunchakus à trois branches et 2 nunchakus).
Histoire : Dohko possédait le secret du misopethamenos (le vieillissement simulé, il vieillissait de 1 jour par an). Astrée, fille de Zeus et de Thémis, était la déesse de la justice. Sa balance, en penchant du côté d’un plaignant ou d’un autre permettait de rendre la justice. Astrée fut l’une des dernières déesses à quitter la terre, mais lorsqu’une guerre la dégoûta des mortels elle posa sa balance dans les cieux.

- Scorpion : Milo
Attaques : par l’immobilisation du Scorpion, aiguille écarlate (attaque empoisonnée tuant en 15 coups, les 15 étoiles de la constellation du Scorpion avec Antarès à la fin) et la lance écarlate (une lance d’énergie). Possède la variante Kataheko de l’aiguille écarlate (« immolation » fait brûler le chevalier d’or et sa cible de l’intérieur). Histoire : Orion était un chasseur d’une grande beauté, et alors qu’il chassait avec Artémis il se vanta de pouvoir de ses flèches tuer toutes les bêtes du monde. Héra n’apprécia pas et envoya un scorpion tuer Orion, qui devint la constellation.

- Vierge : Shaka (son nom signifie Bouddha en sanscrit)
Attaques : méditation Bouddhique (paralyse l’aura et le corps), punition karmique (inflige une contre-attaque en rapport avec l’attaque), katsu (soin), ôm le cadeau du ciel (privation des 5 sens), hâm (bouclier, invocation d’Acalanatha le roi inavomible, qui utilise les flammes du Garuda), les 6 mondes de la métempsychose (ouverture dimensionnelle sur : l'Enfer, le Monde des Démons, le Monde des Bêtes, le Monde des Carnages, le Monde des Hommes et le Paradis du Tenkai), tenma kôfuku ou la capitulation du démon (destruction massive), l’invocation de lutins et d’esprits célestes diaboliques de la terre et de l’eau, Tenbu Hôrin (les Hôrins dans le ciel, les hôrins sont les 9 cercles au somment des Sôrins, les pointes au somment des pagodes et qui représentent les 4 Boddhistva et les 5 Pyani Bouddhas qui sont les énergies positives et négatives, une attaque qui prive des 6 sens et semble assez coûteuse) et Shako Tenkuuhaja Chimimozo (destruction des démons).
Histoire : Constellation de Perséphone, fille de Zeus et de Déméter, déesse de l’agriculture et de la moisson. Elle fut enlevée par Hadès qui la força à l’épouser. Lorsque sa mère l’apprit, elle s’enferma dans son palais, provoquant une grande famine. Zeus intervint et trouva un compromis, Perséphone vivra 6 mois avec Hadès et 6 mois avec sa mère, créant le cycle des saisons.

- Cancer : Masque de mort
Attaques : Seikishiki Meika Ha (l’onde du pays des âmes ou vagues d’Hadès qui envoie à l’antichambre du monde des morts Yomotsu Hirasaka et y condamne à l’errance), l’étreinte d’acubens (étoile qui se trouve dans la pince, et dont le nom arabe signifie la pince, attaque de corps à corps), Sekishiki Konsôha (par la ruine sépulcrale des âmes, réduis en poussières les esprits), vagues des cercles d’âmes (version améliorée de la Vague d’Hadès) et Sekishiki Kisôen (que le brasier bleu du démon te consume : invoque des feux follets pour brûler les esprits).
Histoire : Durant le combat entre Hercule et l’Hydre, Héra envoya un petit crabe distraire le demi-dieu, mais le petit crustacé mourut écrasé. Héra, prise de pitié, lui offrit une place dans les cieux. L’amas stellaire du Praesepe, d’une couleur bleutée comme les feux follets, dans la constellation du cancer sers de passage pour les âmes vers l’autre monde (la sortie serait chez le Capricorne), ce qui fait du cancer le gardien des morts.

- Poissons : Aphrodite
Attaques : roses démoniaques (royal demon rose, rouge qui fait perdre les 5 sens), roses cannibales (piranhan rose, noire qui coupe, semble pouvoir être utilisée aussi pour parer), rose de la terreur (rouge, illusions), épines carmines (transforme son sang en brume puis en épines tranchantes empoisonnées), sarments (maîtrise des ronces) et la rose de sang (bloody rose, blanche, vampire).
Histoire : On dit que le gardien des Poissons est immunisé au poison et que son sang en devient un à force de vivre avec les roses empoisonnées qui se trouvent devant la chambre du Pope. Typhon interrompit un banquet entre les dieux, et Aphrodite (déesse de la beauté) et son fils Eros (dieu de l’amour) se transformèrent en poissons pour s’enfuir dans le Nil. Ils nouèrent leurs queues pour ne pas être séparés, et cet événement devint la constellation.

- Lion : Aiolia
Attaques : l’éclair foudroyant (lightning bolt, des milliers de coups envoyés à la vitesse de la lumière), crocs d’éclairs (lightning fang, des éclairs sont envoyés dans le sol pour frapper les cibles) et plasma foudroyant (lightning plasma). Il possède une attaque scellée, Photon burst (pluie d’étoiles étincelantes qui se concentrent sur une cible pour la détruire, ce fait en trois phases : photon invoke, cosmos open, photon drive). Une fois il a utilisé une sorte d’attaque nommée la mâchoire du lion, mais la nature exacte de celle-ci n’est pas encore connue.
Histoire : L’un des travaux d’Hercule fut de tuer le Lion de la forêt de Némée, né de l’union de créatures monstrueuses. Le demi-dieu le tua en utilisant son intelligence et se vêtit de la peau, qui devint la constellation du Lion à la mort d’Hercule.

- Capricorne : Shura
Attaques : Excalibur (l’épée sacrée hors du fourreau, la lame qui tranche tout), Excalibur (danse effrénée de l’épée sacrée, coupe a la verticale et a l’horizontale), ex-caliburm (la nouvelle caliburm, renaissance d’excalibur malgré ses bras blessés et encore plus tranchante) et le saut du rocher (jumping stone).
Histoire : Cette constellation peut représenter Amalthée, la chèvre qui nourrit Zeus et dont la corne cassée devint la corne d’abondance, ou la métamorphose de Pan. Lors d’un banquet divin, Typhon apparut et Pan voulut s’enfuit en se transformant en poisson, mais sa transformation rata et il devint le capricorne. L’ancien nom d’Excalibur était Caliburm, l’épée de justice qui se briserait si on l’utilisait pour le mal, ce qui fut le cas à cause de l’Illusion Démoniaque.

- Sagittaire : Aioros
Attaques : La flèche du Jugement, Infinity Break (destruction infinie, crée des milliers de flèches de cosmos), Cheiron’s light impulse (Impulsion de lumière de Chiron, crée de la pression de vent avec les mains) et la frappe de la foudre atomique.
Histoire : Chiron le sage, un centaure qui servit de mentor à de nombreux héros, fut un jour frappé par accident par une des flèches empoisonnées par le venin de l’hydre d’Hercule. Eprouvé par d’horribles douleurs et immortel, il offrit son immortalité à Prométhée pour pouvoir mourir, et devint une constellation.
Revenir en haut Aller en bas
crin-noir

avatar

Nombre de messages : 456
Age : 36
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 16/05/2008

Feuille de personnage
Pseudo:
Level:
80/80  (80/80)
Classe: Chaman

MessageSujet: Re: chevaliers du zodiaque : le sanctuaire   Ven 25 Fév - 19:41


Le reste du sanctuaire :

Précédents chevaliers d’or : (dernière guerre sainte : Lost Canvas) Shion du bélier, Albafica des Poissons, Dohko était déjà le chevalier de la balance, Asmita de la Vierge, Rasgado du Taureau (surnom : Aldébaran ), El Cid du Capricorne (qui arrive à générer Excalibur avec une main en moins), Dégel du Verseau, Regulus (étoile la plus brillante du Lion) du Lion, Kardia du Scorpion, Sisyphe du sagittaire, Manigoldo (= brigand) du Cancer, Deuteros / Deptheros (chevalier des gémeaux et le démon de l’île de Kanon).

Chevaliers d’or de la guerre sainte avant Lost Canvas : Hakurei et Sage de Jamir, des jumeaux. Ils ont été tous les deux chevaliers de l’Autel et du Cancer ainsi que grand pope de la dernière guerre sainte pour Sage. Hakurei possède la technique dite de la Vague d’Assaut des Esprits (voir l’armure de l’autel). Lugonis était le chevalier des poissons, maître d’Albafica. Ilias du Lion, père de Regulus, qui cassa une corne à Rhadamante.

Précédents chevaliers de bronze et d’argent: Junkers du Loup, Blériot du Lionnet, Douglas de la grande ourse, Curtis de l’Hydre femelle (les 4 précédemment cité se sacrifièrent pour reconstruire l’arche de Deucalion, fils de Prométhée, qui survécu au déluge et arriva sur le mont Parnasse. L’arche fut taillée dans un arbre qui a poussé sur Olympe, leurs noms sont ceux de personnages célèbres de l’aéronautique), Tenma de Pégase, Yato de la Licorne.

* Grand pope : le grand pope reçoit la technique de l’illusion démoniaque (Genrô Maôken), qu’il est théoriquement le seul à pouvoir utiliser, et la capacité d’utiliser les sceaux au sang d’Athéna (attaque connue sous le nom de cage scellante). Il possède le pouvoir de lire l’avenir dans les étoiles, ce qu’il fait depuis Star Hill, la colline aux étoiles, un endroit que seul lui peut visiter.

* La princesse Saori, réincarnation d’Athéna avec l’armure sacrée d’Athéna, le sceptre de Nike (déesse de la victoire) et le bouclier divin Aegis. Sa précédente réincarnation était Sasha, une pauvre orpheline italienne, sœur de la réincarnation d’Hadès, Alone. Athéna est la fille de Zeus et de Métis (fille d’Océanos). Zeus engloutit sa femme lorsqu’il apprit qu’elle était enceinte, de peur de subir le même sort que son père et son grand-père, détrônés par leurs enfants. Pris de terribles migraines, il fit appel à Héphaïstos qui lui ouvrit le crâne, et Athéna déesse de la guerre et de la sagesse sortit tout en armes de son crâne.

* Irina, réincarnation de la déesse Eris, la déesse de la discorde. Elle utilise la pomme d’or pour posséder la petite amie de Hyoga, puis pour drainer l’énergie d’Athéna. Elle appelle à son aide les Guerriers fantômes, des guerriers morts ramenés à la vie pour la servir. Son temple est la montagne du mausolée. Elle est dans certaines légendes, la sœur jumelle d’Arès, fille d’Héra. Les deux sont souvent liés. Elle était la fille de la Nuit (Nyx), mère d'un certain nombre d'allégories comme la Douleur, la Famine et bien d'autres fléaux. Elle se mêlait aux combats avec Arès et Enyo où les gémissements des blessés la ravissaient. Zeus l'avait chassé de l'Olympe car elle y maintenait une ambiance détestable en dressant les divinités les unes contres les autres. On oublia de l'inviter aux noces de Thétis et Pélée. Elle se vengea en jetant au milieu des convives une pomme d'or gravée de ces mots: " A la plus belle". D'où la contestation entre Héra, Aphrodite et Athéna, puis le jugement de Pâris et enfin par contre coup, l'enlèvement d'Hélène et la guerre de Troie.

* Abel, fils d’Hypérion le titan, frère adoptif de la déesse Athéna. Il s’agit en réalité d’Hélios, dieu du soleil de la mythologie grecque, chassé par Apollon et Zeus pour avoir cru être le plus puissant de tous les dieux. Chaque matin, précédé du char d'Eôs, Hélios s'élançait dans le ciel sur son char tiré par quatre chevaux blancs et rapides (Pyroïs, Eoos, Aethon, Phlégon). De là-haut il surveillait les hommes et aussi les dieux car Hélios voyait tout et à ce titre il était le garant des serments. Son temple est le temple de Corona, une haute montagne baignée par le soleil. Ses chevaliers sont les chevaliers sacrés. On pense que les trois chevaliers qui le suivaient lors de sa dernière incarnation étaient des chevaliers de bronze dont l’armure était devenue une Kamui grâce au sang d’Abel.

* Artémis : déesse de la lumière lunaire et de la chasse, demi-soeur d'Athéna. Cette déesse de toute beauté règne sur les Anges et fut chargée d'éliminer Seiyar. Athéna lui remettra Nike et ses pouvoirs en échange de la vie du chevalier de bronze. C’était une déesse lunaire; fille de Zeus et de Lètô, sœur jumelle d'Apollon, dont elle était l'équivalent féminin; elle était souvent associée à ses exploits. Ils naquirent tous deux à Délos. Elle fait partie des douze Olympiens et elle participa activement au combat contre les Géants. Elle avait demandé à son père une virginité éternelle. Elle se plaisait dans les champs, dans les bois et près des sources ; elle aimait la chasse, et poursuivait les bêtes fauves. Farouche et vindicative, les anciens lui attribuaient certaines morts comme celles des femmes en couches ou des morts subites

* Apollon : dieu de la lumière solaire et des arts, chefs des muses. Il soutient sa soeur Artémis dans sa quête de purification de l'humanité. Dieu de la lumière des arts et de la divination. Apollon est fils de Zeus et de Lètô. Il nait à Délos, où sa mère, poursuivie par la jalousie d'Héra, avait trouvé refuge. Ses fonctions sont très variées. Il est le dieu de la lumière, et conduit parfois le char du Soleil (la fonction du dieu Hélios). C'est aussi un dieu agricole : à Amyclées (Apollon Carneios), en Arcadie (Apollon Nomios). C'est le dieu des purifications, le dieu vengeur qui déchaîne les épidémies, le dieu protecteur, le dieu médecin avant son fils Asclépios, le dieu des arts, surtout de la poésie et de la musique, le dieu de la divination.

Chevaliers d’Acier :
Crée par la fondation Graad pour soutenir les chevaliers de Bronze, leurs armures sont technologiques et ils n’ont pas de cosmo-énergie. Leurs armures symbolisent un élément primaire.

- Espadon (eau) : Ushio Attaque : crée une vague d’onde pour bloquer ou attaquer.
- Renard (terre) : Daichi Attaques : puissance terrestre, vitesse sonique.
- Toucan (air) : Sho Attaque : aspire et renvoie les attaques adverses.

Chevaliers sacrés (Corona saints) :
Ce sont les guerriers d’Abel, porteur des armures divines solaires solaire, car il donna un peu de son sang à ces derniers pour les renforcer. Avant cette opération, il n’était que de simples chevaliers de bronze, après ils possédaient une puissance digne des armures d’or. Ils ne sont que trois, mais furent soutenus par les chevaliers d’Or ressuscités par Abel : Camus et Shura, qui se retournèrent contre lui, Saga, Masque de mort et Aphrodite.

- Chat (bronze, Léopard, l’animal solaire) : Jaow (chevalier sacré) Attaque : les griffes incandescentes de l’enfer (boule de flammes solaires).
- Chevelure de Bérénice (la chevelure céleste) : Berenike de Coma, aux cheveux de soie. (Chevalier sacré) Attaque : la chevelure mortelle (toile de cheveux paralysants et tranchants) et le fil tueur.

Les combattants célestes d'Artémis (Anges) :
Ils possèdent tous le pouvoir de créer des lances avec leur cosmos.

• Odysseus : Ulysse d’Ithaque. Il possède le pouvoir de renvoyer les attaques adverses. Ulysse est un des héros les plus célèbres de la mythologie grecque. Roi d'Ithaque, fils de Laërte et d'Anticlée, il est marié à Pénélope dont il a un fils, Télémaque. Il est célèbre pour sa métis (« intelligence rusée »), qui rend son conseil très apprécié dans la guerre de Troie à laquelle il participe. C'est encore par la métis qu'il se distingue dans le long périple qu'il connaît au retour de Troie, chanté par Homère dans son Odyssée.

• Theseus : gardien des statues des chevaliers d'or, Thésée le légendaire héros qui partit dans le labyrinthe affronter le minotaure, avec de ressortir guidé par le fil d’Ariane, fille de Minos.

• Toma d'Ikaros : frère de Marine, il est le seul des anges à venir de la terre. Il fut enfermé pour ses crimes contre les cieux avant d'être libéré par Artémis pour la servir. Il porte un loup sur le visage. Attaque : highest altitude.

Artémis possède aussi une armée de vierges guerrières, les Satellites, dirigées par Dame Callisto (nymphe servante d’Artémis, fille de Lycaon ou du fils de Poséidon Nyctée. Transformée en ourse, elle aura avec Zeus Arcas, qui lui sera servit en dîner par Lycaon, tandis que Callisto sera chassée par les servantes d’Artémis. A leurs morts, ils deviendront la petite et la grande ourse).

* Hécate (déesse de la nuit à trois têtes) qui se présente comme la sorcière de la Lune et demande les cheveux d’Athéna pour rajeunir. Dans la mythologie grecque, Hécate (en grec ancien Ἑκάτη / Hekátê) est une déesse de la Lune, fille du Titan Persès (ou bien de son homonyme, Persès fils d'Hélios selon les traditions) et de la Titanide Astéria, la nuit étoilée, et est originaire de Thrace. Certains auteurs en font la mère de Scylla, qu'elle aurait eue avec Phorcys ou bien Apollon. Hécate fait partie de la Triade Lunaire, avec Séléné et Artémis. Hécate représente la nouvelle lune ou lune noire, qui symbolise la mort; tandis que Séléné et Artémis représentent respectivement la pleine lune, qui symbolise la naissance, et le croissant de lune symbolisant la maturité dans le cycle de vie. Hécate présente deux aspects opposés : déesse protectrice liée aux cultes de la fertilité, accordant richesse matérielle et spirituelle, honneurs et sagesse, conductrice des âmes emportées par la tempête ; mais aussi déesse de l'ombre et des morts.
Revenir en haut Aller en bas
crin-noir

avatar

Nombre de messages : 456
Age : 36
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 16/05/2008

Feuille de personnage
Pseudo:
Level:
80/80  (80/80)
Classe: Chaman

MessageSujet: Re: chevaliers du zodiaque : le sanctuaire   Ven 25 Fév - 19:42


Les combattants des glaces (Asgard Warriors) :

L’ordre des chevaliers des glaces est divisé en deux groupes, les porteurs des armures des Conquérants et les chevaliers d’Asgard. Ils sont collectivement appelés les guerriers divins et dépendent tous de l’autorité du Dieu viking Odin le terrifiant. Les premiers dépendent de l’autorité de la grande prêtresse d’Odin, Hilda de Polaris et représentent les plus grands guerriers de la terre d’Asgard (qui regroupe les royaumes Scandinaves). Les seconds sont les réincarnations mortelles des dieux du panthéon Nordique (Baldur est mort, le chevalier Eta est l’héritier de la lyre du Dieu) et sont menés par l’Envoyé d’Odin. Leur mission est de préserver l’intégrité des glaces des pôles pour éviter que les océans submergent la terre et de conserver le savoir de la terre. Ils gardent depuis leur forteresse des glaces en Sibérie les portes de l’Atlantide et un savoir précieux sur les guerres divines (leur bibliothèque souterraine est un puit de plusieurs dizaines de mètres de profondeur et de plusieurs mètres de rayon de rayonnages remplis de livres. Les chevaliers de glace mineurs sont l’équivalent des soldats du Sanctuaire et portent des armures similaires et utilisent des javelots de glace. L’ensemble est connu sous le nom de Blue Grad (aussi le nom de leur capitale bâtie au pôle Nord, à l’est de la Sibérie).

Guerriers divins de la Grande Ourse :
Ils sont symbolisés par chacune des étoiles de la constellation de la grande Ourse, chacun portant l’un des saphirs d’Odin qui permettent de retirer l’épée Balmung de la glace, en les posant sur le diadème d’Odin. On nomme leurs armures les armures des Conquérants.

- Beta, le cheval fou Sleipnir : Hagen de Merrak. Attaques : par la fureur du Volcan et que le vent du Nord te glace.
Histoire : Sleipnir est, dans la mythologie nordique, un cheval fabuleux à huit jambes capable de se déplacer au-dessus de la mer comme dans les airs, monture habituelle du dieu Odin. Sleipnir est le fils du dieu Loki et d'un puissant étalon, Svaðilfari. Décrit comme « le meilleur de tous les chevaux » et le plus rapide.

- Gamma la linnorn : Thol de Felda Attaques : les haches de Mirhill et le poing du titan.
Histoire : Les légendes racontent que ces créatures sont à mi-chemin entre le dragon et le serpent. Il s'agit donc de reptiles de taille variable, possédant des pattes (le plus souvent seulement deux, mais parfois quatre) et une tête unique (contrairement à l'hydre), mais à l'inverse du dragon, les lindworm sont dépourvus d'ailes.

- Epsilon du Fenris, le dévoreur de monde : Fenrill d’Aryoto Attaques : que la griffe du loup te déchire, que les loups des steppes te dévorent.
Histoire : Dans la mythologie nordique, Fenrir (« habitant des marais ») ou Fenrisúlfr (« loup de Fenrir ») est un loup gigantesque, fils de Loki et de la géante Angrboda. Considéré trop puissant et dangereux par les dieux, Fenrir est enchaîné par ruse et se libérera pour la bataille prophétique Ragnarök durant laquelle il avalera Odin puis sera abattu violemment par Vidar, un des fils du dieu.

- Eta de la lyre de Baldur (le dieu des arts et de la beauté) : Mim de Venetash. Attaques : télépathie, fils de la lyre, illusions et requiem maléfique (des fils enserrent et broient la cible).
Histoire : Dans la mythologie nordique, Baldr est le dieu Ase de la lumière, la beauté, la jeunesse et l'amour. Il est le fils d'Odin et de Frigg. Son épouse est Nanna, et leur fils Forseti. Son domaine est Breidablik, qui est dans les cieux, dans une contrée d'où le mal est banni. Par jalousie, le dieu Loki causera sa mort. Baldr sera alors envoyé dans le monde des morts et Loki sera puni pour ses méfaits, précipitant l'arrivée de la bataille prophétique du Ragnarök où la majorité des dieux périront. Néanmoins Baldr en sera épargné et avec quelques autres survivants il prendra part au renouveau.

- Delta l’émissaire de Hel (l’armure ressemble à un squelette grimaçant) : Alberich de Megres. Attaques : jet aveuglant, que le cercueil d’améthyste se referme sur toi, l’épée flamboyante et esprits de la Nature réveillez-vous (les plantes attaquent la cible).
Histoire : Hel ou Hela est la déesse des morts dans la mythologie nordique. Elle est la fille de Loki et de Angrboda, sœur de Fenrir et de Jörmungand. Dans les croyances nordiques ancestrales pré-chétiennes Hel est l'une des hypostases de Freyja la Grande Déesse Mère, le nom hel (helja) signifie : accueillir, cacher, car Freyja est aussi la déesse de la mort qui accueille la moitié des guerriers. Elle est également la déesse guerrière.

- Zeta le tigre à dent de sabre : Cid de Misar. Attaques : par la griffe du tigre viking, air glacial (renvoi les attaques et gèle les environs) et l’orbe bleue (invoque la puissance des océans gelés).
Histoire : Smilodon est un genre de félidés qui vivaient en Amérique entre 2,5 millions d'années et 10 milliers d'années avant notre ère. Ils sont appelés smilodons ou tigre à dents de sabre, cette deuxième appellation étant étendue à d'autres machairodontinés. Semblable au lion, il était caractérisé par ses longues canines supérieures émergeant devant la mâchoire inférieure.

- Arkaar le tigre à dent de sabre, étoile jumelle de Zeta : Bud d’Arkaar, frère jumeau de Cid. Attaques : identiques à celles de Zeta, mais Tigre Noir au lieu de tigre Viking.
Histoire : Sa fonction est de protéger le chevalier de Zeta. Nul ne connaît son existence, son armure étant la même que Delta en blanc. Il ne possède pas de saphir d’Odin.

- Alpha le chevalier de Sigfried : Sigfried de Dol. Attaques : invulnérabilité (invulnérabilité physique sauf au niveau de la feuille dans son dos sur le cœur), que l’épée d’Odin te transperce (trace un cercle autour de sa cible, transformant le sol en un millier de projectiles tranchants) et que les flammes du dragon te consume.
Histoire : Il est le tueur du dragon Fáfnir ; et amant de la Valkyrie Brünhild, qu'il est le seul à avoir battue au combat. Pour l'avoir dérobé, il devient victime de la malédiction de l’anneau des Nibelungen, peuple gardien et possesseur de ce trésor. Siegfried ne tient pas compte des avertissements des fantômes et prend l'anneau, pièce maîtresse du trésor. L'anneau attire les convoitises et, rendu invulnérable par le sang de Fafnir, il venge son père des rois jumeaux saxons. Puis à cause d'un philtre d'amour, tombe amoureux de la sœur du roi de Burgondie et en oublie Brünhild. Prise de remords à cause de son alliance avec Hagen von Tronje dans la vengeance suscitée autant par la jalousie envers Kriemhild que par le rôle joué par Siegfried dans la victoire de son époux, le roi Gunther, celle-ci se suicidera sur le bûcher funèbre du seul homme qui l'avait vaincue aux épreuves martiales décisives de leur union.

Guerriers divins d’Asgard :
Ils portent des « god robes » ou tenue divine.

- Freyhr : le dieu Tyr, le chevalier de la justice et de la fureur sacrée. Attaque : épée de la justice.
Histoire : Dieu germanique du ciel et de la guerre. Il joue aussi le rôle de dieu de la justice. Tyr est un avatar de Tiwaz. Dieu de la guerre, il a hérité de l'une des parties du pouvoir d'Odin. Dans les batailles, il décide de la victoire. Intrépide et inflexible, il se refuse à tout compromis. Il sacrifia l'une de ses mains pour emprisonner le loup Fenrir. Dans l'Edda en prose de Snorri Sturluson, c'est Tyr qui place sa main dans la gueule du loup Fenrir comme garantie que les dieux ne lui voulaient pas de mal quand ils le lièrent avec la chaîne Gleipnir. Quand les dieux refusèrent de libérer Fenrir, il mordit la main de Tyr, qui devint ainsi "le dieu à une main".

- Ullr le dieu de l’art de la guerre. Attaque : l’épée enflammée de Surtur, qui tranche tout.
Histoire : Ull — Ullr en vieux norrois — (qui signifie graduer dans le sens de la gloire) est, dans la mythologie nordique, un dieu ase, fils de Sif, et adopté par Thor. C'est le dieu de la chasse et des sports d'hiver. Son bouclier particulier servait aux guerriers à se protéger. Il pouvait également voguer sur l'eau grâce à son bouclier. Ull épousa Skadi, géantesse du froid et de la montagne. Skadi est l'ancienne femme de Njord. Le guerrier chasseur Ull vit à Ẏdalir (vallée des ifs). Le Bois de l'if est en effet un bois d'arc.

- Odhur à l’armure de flammes, le dieu qui conduit le soleil, portée par Hyoga du Cygne sous le nom de Midgard. Attaques : inconnues, Hyoga n’utilise que les siennes.
Histoire : Ód ou Óðr ou encore Odr est le mari de Freyja et le père de Hnoss et de Gersimi. Quand il part voyager, Freyja pleure des larmes d'or. Il est sûrement une hypostase d'Odin ou Odin lui-même, ce qui explique que après son mariage, il est directement parti.

- Rungen de Thor maître du Tonnerre Attaques : les deux boomerang d’éclairs (l’attaque est nommée frappe du marteau Mjollnir).
Histoire : D'après ces textes scandinaves, Thor est un dieu guerrier, le plus fort de tous. Il possède un char tiré par deux boucs qui lui permettent de traverser les mondes. Son attribut le plus célèbre est son marteau Mjöllnir, avec lequel il créé la foudre, et qui lui permet surtout d'être le protecteur des dieux et des hommes face aux forces du chaos, comme les géants qu'il abat régulièrement et dont il est le pire ennemi. En tant que dieu du tonnerre il apporte la pluie ce qui l'associe également à la fertilité. Il est le fils d'Odin et de Jörd, et a pour épouse la déesse aux cheveux d'or Sif.

- Eric à l’armure du dieu Loki. Attaques : Shûgeki Gunrôken (l’attaque de la meute de loups) et la tempête d’Odin.
Histoire : Loki ou Locki (aussi connu sous les noms de Lopt et Hvedrung) est un dieu de la mythologie nordique. Il est le fils du géant Farbauti et de Laufey. Malgré ses origines, il fut considéré comme un Ase après qu'Odin l'eut accueilli à Ásgard. En dieu malin et rusé, les Ases ont souvent recours à lui pour régler des problèmes, alors que bien souvent c'est Loki lui-même qui en est la cause (on le rapproche du fripon). De nature fondamentalement mauvaise et traître, sa jalousie l'amène à causer la mort du dieu Baldr. Furieux, les Ases le punissent en l'attachant avec les entrailles d'un de ses fils sous un serpent dont le venin goutte sur son visage. Il en sera ainsi jusqu'à la fin prophétique du monde, le Ragnarök, où Loki se libèrera et mènera les géants à l'assaut contre les dieux et les hommes. Loki et son dieu opposé, Heimdall, s'entretueront pendant la bataille.

- Alexer, le guerrier bleu. Attaque : l’impulsion bleue. Ce guerrier apparaît dans une courte histoire de Hyoga, il est l’un des serviteurs des dieux nordiques. On peut l’assimiler à Hermod, le messager divin.
Histoire : Hermod (Vaillant-au-Combat) était le fils d'Odin et de Frigg. Il était un messager Divin C'est lui qui osa s'aventurer dans le royaume des morts pour demander à Hel pour demander de libérer Balder. Hel accepta de libérer Balder à condition que tous le pleurent. Avant son départ Balder lui remit l'anneau Draupnir qu'Odin avait glissé à son doigt sur le bûcher et Nanna donna au messager un anneau d'or pour Full et une pièce de lin pour Frigg. Puis Hermod se dépêcha de revenir avec cette bonne nouvelle et les dieux allèrent immédiatement dans tous les coins et recoins des Neuf Mondes pour demander à chacun de pleurer pour Balder.

- L’armure divine d’Odin, une armure de cristal pur liée à l’épée de Balmung. Portée par Seiyar lors de son combat contre Hilda de Polaris. Son porteur participa à la précédente guerre sainte, celle du Lost Canvas.
Histoire : Odin (du vieux norrois Óðinn ; Wōden en anglo-saxon ou Wotan en vieux haut-allemand) est considéré comme le dieu principal de la mythologie nordique et le chef d'Ásgard. Il est un descendant du dieu proto-germanique Wōdanaz. Son nom fait référence à Ód, et signifie « fureur », aux côtés d' « esprit » et de « poésie ». C'est un dieu polymorphe.
Son rôle, comme pour la plupart des dieux nordiques, est complexe, étant donné que ses fonctions sont multiples : il est le dieu du savoir, de la victoire et de la mort. Dans une moindre mesure, il est également considéré comme le patron de la magie, de la poésie, des prophéties, de la guerre et de la chasse. Il est considéré comme étant le principal membre des Ases. Odin partage la fête de Jul, qui est célébrée le 21 décembre, avec le dieu Ull.

- Dorbal, l’envoyé d’Odin Attaques : bouclier d’Odin qui envoie dans une autre dimension (les victimes apparaissent sur la statue d’Odin), télékinésiste et griffe maléfique. A noter que sa vitesse est supérieure à celle des Chevaliers d’or.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: chevaliers du zodiaque : le sanctuaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
chevaliers du zodiaque : le sanctuaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MMO les chevaliers du zodiaque
» les Chevaliers du Zodiaque
» Estimation Figurines Chevaliers du Zodiaque
» Les Chevalier Légendaire (reprise des chevalier du zodiaque) (Non IE)
» [ECH] chevalier zodiaque vintage en boite contre GameGear ou autre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan Ginnalka :: Contact inter jeu IG/IRL :: Taverne des chemins (divers)-
Sauter vers: